RSS
RSS




Lieu majeur : Purgatoire

Quel Domaine préférez-vous ?

0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
33% 33% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
 
Total des votes : 3
Lun 03 Aoû 2015, 20:01
         
Comme vous, mortels, le dites si justement : "qu'on est bien chez soi". Et quand je parle de "chez soi", je parle de chez moi. Bienvenue au Purgatoire.
Purgatoire:


Vous trouvez ça austère ? Mais non enfin ! C'est équilibré, fractal. Et puis de toutes façons, ce n'est qu'une vue du dessus. Il vous faut traverser cet édifice colossal qui est en réalité le "ciel" de mon Empire. La grosse lumière rouge au centre ? Ce sont les couloirs du palais royal de Lucifer qui transmet cette lueur. Je suis la Déesse du Purgatoire, il en reste néanmoins le Roi. Directement au-dessus... Enfin, à plusieurs parsecs, mais on la distingue bien, vous pouvez admirer mon trône : une Lune qui occupe sobrement le tiers de l'Univers dans lequel nous sommes et qui s'étend évidemment, de façon moindre, dans plusieurs dimensions.
Lune Mariale:


Vous aimez ? Moi beaucoup. Bref, descendons voir ce cher Lucifer... S'il n'est pas encore occupé avec Uriel, il devrait nous recevoir.

Personne ?

Bon... Il est occupé. Vous ne voulez pas savoir à quoi.

Donc... Bienvenue dans la salle du Trône des Sept Péchés Capitaux !
Salle du Trône de Lucifer:


Que je vous explique un peu comment ça marche... Parce que la couleur que l'on discerne depuis le haut, c'est du rouge, pas du vert-doré... En réalité, ces fontaines vertes sont appelées "Catharsis", enfin, le liquide à l'intérieur. Et ces liquides sont en fait la manifestation physique de la Purge des âmes qui se purifient de leurs péchés. Les Catharsis s'écoulent dans de grands chenaux sur tous les bords du palais, pour rejoindre divers collecteurs, où elles sont incinérées. Tous les ans, une cérémonie intervient durant laquelle Lucifer met le feu à toutes les Catharsis depuis son trône. Cela marque une année de Purge pour chaque personne et alors, une marque brillante apparaît sur eux, signe qu'ils se purifient. Forcément, ceux qui avaient besoin de plus de purification, à l'âme la plus sombre, sont ceux qui brilleront le plus à la fin, tout en Équilibre.

Mais, je vois votre regard se porter sur la lumière dorée qui se dégage du plafond ? C'est ce que l'on appelle une colonne de Gloire. Ceci me permet de me rendre directement du pôle Sud de ma Lune à la salle du Trône et vice-versa pour Lucifer ou quiconque y est invité. C'est aussi un puissant bouclier puisqu'une personne qui essaiera de franchir la zone de Gloire sans y être invitée sera réduite en cendres crépitantes dans la seconde. Le spectacle est fort joli, mais très douloureux pour la victime. C'est très équilibré, voyez-vous ?

Et les chaînes ? Ah ça... Lucifer purge les péchés... Il est également victime d'un peu tous lui-même en contrepartie... Ces chaînes peuvent manifester diverses choses selon l'imaginaire de chacun... Colère violente du métal, Orgueil dans lequel chacun s'enferme, peut-être même la Luxure de s'attacher à l'être-aimé ? Allez savoir.

Je ne vais pas vous faire visiter tout le Palais Royal, ce serait vraiment intéressant, mais terriblement long. Contrairement à moi, vous n'avez pas l'éternité devant vous.

Alors, passons au Septième Domaine, surmonté de la Stellar Invidia, dite "la Nacarat", qui fait des allers-retours au-dessus, recueillant les Catharsis de l'Envie et servant de trône à Lady Helga.

Je suppose qu'il me faut vous expliquer ce qu'est une Stellar ? Il s'agit tout simplement d'une étoile géante – mais néanmoins plus petite que ma Grande Lune – dont le "sol" gazeux est praticable, pour s'enrichir spirituellement, par ceux qui ont expié le péché qu'elle concerne. Comme dit précédemment, c'est la Stellar d'un domaine qui absorbe les péchés des habitants du Domaine. En brûlant l'essence du péché, elle crée les Catharsis et celles-ci passent dans un trou de ver au point – vraiment, un point, pas plus – le plus central de l'étoile pour être déversées dans la salle du Trône.

La Stellar Invidia donc, brûle l'Envie. Il s'agit du Septième Domaine, car l'Envie en elle-même n'est pas un grand Péché Capital, mais il peut conduire à d'autres, voire même à des Péchés Mortels qui eux, conduisent non pas au Purgatoire, mais en Enfer. En effet, convoiter le bien d'autrui vous amènera peut-être à le voler – ce qui est péché d'Avarice ; la femme d'autrui, à commettre l'adultère – ce qui est péché de Luxure ; voire à commettre des choses bien pires, comme l'assassinat ou la trahison, qui n'ont pas d'équivalents parmi les péchés : les commettre dans le but seul de nuire vaut instantanément une damnation et vous pouvez être sûrs que les Anges s'arrangeront pour qu'elle arrive plus rapidement que prévu. Le Domaine de la Purgations des Envies, Verecundia, est relativement proche du Paradis. En effet, pour que chacun batte ses envies, on ne manque de rien en ce lieu féérique : tout est comestible, tous les paysages terrestres existent (on ne peut envier ce que l'on ne connaît pas, donc recréer le Paradis ne sert à rien), chaque lieu est agréable à vivre. En somme, les âmes mènent ici une existence humaine, mais en ne manquant de rien.

Toutefois... Elles sont les plus libres mais en même temps les plus surveillées : à leur insu, elles sont jugées en permanence par Lady Helga. S'il s'avérait que, malgré toute cette opulence, des âmes veuillent s'accaparer des territoires au détriment d'autres personnes, alors l'Enfer les attendra dans la minute suivante. Péché d'Envie est Capital, déposséder par la force et par cupidité est Mortel.
Stellar Invidia:


Verecundia:


Comment ? Une capitale ? Pffrt... Vous êtes drôles. Ce n'est pas parce que je les valorise dans les autres grands lieux que je les apprécie chez moi. C'est très surfait, et ça déséquilibre. Non, non, non, non... Le mieux, ce sont des domaines échelonnés par ordre de gravité du péché, un lieu de centralisation : le Trône, ainsi qu'un lieu d'Absolu et de Perfection, capable d'instaurer l'équilibre en chaque chose : la Lune.

Maintenant que vous êtes au courant d'à-peu-près toutes les formalités, nous allons pouvoir accélérer le pas. Direction le Sixième Domaine, celui de la Gourmandise. C'est la Stellar Ingluvies, l'Incarnadine, qui brille au-dessus. Son gardien, Medius, est un ascète parfait. Il n'est soumis à aucune tentation de la Gourmandise, quelle que soit sa forme et se contente, pour toute nourriture, d'une once d'orichalque béni par an. Once qui tuerait instantanément toute créature l'avalant, autre que lui. Mais chez Medius, la très haute énergie de ce métal, une fois ingéré, a la propriété de régénérer instantanément son énergie et sa santé à des niveaux impressionnants.

Et être ascète, pour les Gourmands, il va falloir s'y habituer : Marcentis est un lieu où rien ne vit. Un désert total. Pourtant... Malgré l'absence de gâteau, pâtisseries, etc. Il y a une astuce : un seul grain de sable de ce désert suffit à rassasier et à apaiser la soif. La consommation d'un seul grain, encore, annihile aussi toutes les pulsions de toutes les formes de la Gourmandise, même les plus retorses, pour vingt-quatre heures très exactement. Une fois la journée écoulée, il faut manger un deuxième grain, et caetera. Néanmoins, afin d'être sûr d'annihiler toute gourmandise, même avec du sable, le fait de manger plus d'un seul grain provoque un évanouissement pendant une journée. Les moins intelligents des pensionnaires de la Gourmandise passent donc leur Purge à s'évanouir et à être réveillé d'un grand coup du bâton de pèlerin de Medius...
Stellar Ingluvies:


Marcentis:


Le Cinquième Domaine, Prodigentia, est celui où sont purgés les Avaricieux. Il est parcouru par la Stellar Avaritia, la Xanthine. Dividor l'Humble est le souverain incontesté de cette terre. Ce grand Mensinopsii, tant par la taille – il ne fait pas moins de deux mètres dix – que par la vertu, n'a pour seul vêtement qu'un pantalon en toile de sac et encore, celui-ci est déchiré après le genou. Pourtant, ses possessions ne manquent pas, mais il les donne à chacun des purgés sur sa terre, même jusqu'à son propre château, pour qu'ils comprennent que donner peut rendre heureux et que même avec rien il arrive à vivre... Cet être, d'une pureté à en rendre jaloux un Ange, n'a beau contrôler que le Cinquième Domaine, ses capacités de protection sont d'une puissance telle que Lucifer lui-même préfère s'abriter derrière l'un de ses boucliers qu'utiliser ses propres défenses.

Jamais, depuis que Dividor est à sa tête, le Domaine de l'Avarice n'a aussi bien été purgé : des centaines, peut-être des milliers d'âmes ont obtenu une rédemption plus rapide grâce à lui... Et dire qu'il est seul Purgeur de sa terre...
Stellar Avaritia:


Prodigentia et le château de Dividor:


Le Quatrième Domaine... Opera et sa Stellar Desidia, la Céruléenne. Voici le lieu où sont châtiés ceux qui, à mon sens, devraient l'être encore plus. Mais l'Univers a ses lois et le Père n'a pas voulu que j'en fasse le Premier Domaine... Voici le Domaine de la purgation de l'Acédie. Qu'est-ce que l'Acédie me demanderez-vous ? Vous connaissez ce fléau sous le nom de "paresse". Mais le mot "acédie" la désigne sous toute ses formes : tant la paresse physique, morale, spirituelle, qu'intellectuelle.

Le crime ne paraît pas si grave dites-vous ? Certes. Ils n'ont fait que... Ne pas faire justement. Mais là est le souci : ne pas faire, ce n'est pas équilibré, c'est vivre aux dépens des autres, à leurs crochets, d'une façon pas plus enviable qu'un Incube qui vole l'énergie d'une femme humaine après avoir frayé avec elle. Ne pas faire, c'est ne pas se préparer à aider : c'est refuser d'aider les autres. Et simultanément, en commettant le péché d'Acédie, vous commettez celui d'Orgueil et d'Avarice, comprenez-vous ? Il y a une différence entre ne pas vouloir travailler une journée et avoir passé sa vie comme un vulgaire profiteur. Car, je vois tout et je vois que, souvent, ceux qui sont dans le Quatrième Domaine, s'ils s'étaient – pardonnez-moi l'expression – un peu secoués, ils auraient pu sauver des vies qui n'ont pas été sauvées. Ils sont donc coupables de plusieurs homicides de façon involontaire. Le meurtre par négligence est puni par vos lois humaines, il est aussi puni par les lois célestes.

C'est d'ailleurs le rôle de la Dame Exilis. Ne vous fiez pas à son jeune âge – apparent tout du moins – cette lady porte avec elle deux des plus puissants artefacts du Purgatoire : le Cristal de Cataclysme et le Livre d'Annihilation. Jamais elle n'a eu à se servir de son cristal pour de bon, ni même du livre, car ses pouvoirs n'ont jamais servi au combat. Cependant, les habitants du Quatrième Domaine subissent, eux, une véritable torture par le biais de ces instruments. Eux qui n'ont rien fait, les voilà contraint d'accomplir des tâches difficiles : cultiver des champs, repiquer des rizières, transporter des sacs de ciment, réanimer des personnes... Vous voyez le tableau. Mais tout cela, ils le font dans un seul but : voir, au soir, Exilis passer au-dessus de son domaine, en psalmodiant une formule qui active ses artefacts, provoquant des catastrophes qui ravagent les cultures, provoquant la mort de ceux qu'ils croyaient avoir sauvé, remettant les sacs à leur ancienne position. Et ils sont obligés de recommencer. Car la seule chose qu'ils savent, c'est que, s'ils n'obtempèrent pas, la dernière formule du Livre les détruira, eux, pour de bon.
Stellar Desidia:


Opera:


Faites silence en entrant dans le Troisième Domaine... Il s'agit d'un gigantesque monastère, dirigé par la plus gentille des grands-mères du monde : Frau Peitsche. Castitas, qui purge la Luxure, est surmontée par la Stellar Nequitia, la Janthine. Comme je vous le disais, c'est un monastère. Il accueille simultanément des moines et des nonnes. Ces moines et ces nonnes ont été condamné à la chasteté la plus totale et au voeu de silence absolu, à cause de leur vie de débauche.

En punition, leurs bouches sont scellées par magie et leur capacité à ressentir le désir sexuel, rendue nulle. Néanmoins, ils savent que cette privation existe et ils savent ce qu'est le désir sexuel. Ils passent donc de une à sept mille années d'impuissance, à marcher dans l'immense déambulatoire qui entoure la Chapelle Infinie du Purgatoire, au milieu d'hommes et femmes nus, sans pouvoir ressentir quoi que ce soit ni même pouvoir changer de direction ou d'allure dans leurs pas. Le sommeil n'est pas un luxe qui leur est permis, ni même la nourriture : leur bouche est scellée, je vous rappelle.

Telle est la puissance du pouvoir de Frau Peitsche : la Subjugation. Une fois ce pouvoir utilisé sur un esprit, juste un tantinet trop faible, il est définitivement sous le contrôle de la Chef Purgeuse, jusqu'à ce qu'elle le relâche, à la fin de sa peine.
Stellar Nequitia:


Castitas, vue extérieure:


Je suis sûre qu'après avoir vu Castitas... Une question brûle vos lèvres : que sont ces habitations submergées aux alentours ? Il s'agit de ce que l'on appelle les Politesses. Les Mensinopsii sont des êtres très discrets... Ils ont pris l'habitude d'être rejetés de tout lieu durant plusieurs milliards d'années. Alors, ils habitent dans ce qui vous paraît être de l'eau mais qui est en fait une barrière magique spécifique : écartez-vous un instant du petit chemin pour y poser le pied sans être un membre de cette race et c'est la désintégration instantanée. Discrets. Mais protégés.

Mais ! Non ! Touchez pas ! Même le bout du doigt c'est suffisant ! Ah les humains... Venez, allons dans le Deuxième Domaine.

Vous êtes à Curto, surmontée par Stellar Superbia, la Smaragdine. En ce lieu, les Orgueilleux sont punis. Et quand on parle de punition... Elle est sévère. Seuls l'audition et le toucher leurs sont laissés comme sens, afin qu'ils soient plus tournés vers les autres que vers leur propre personne. Ils sont mis à nu une fois leur vision scellée, pour qu'ils sentent cette nudité mais qu'ils ne sachent pas que les autres ne peuvent pas les voir. Puis, ils sont attachés à des arbres dans une clairière magnifique aux millions de bruits discrets, comme s'ils étaient exposés. Dignité détruite, retour aux sources de l'impudeur primordiale du Jardin d'Éden : être nu sans pour autant être vu, porter attention aux autres plutôt qu'à soit, se sentir jugé plutôt que juger les autres. Ces pécheurs se voient complètement renversés dans leurs comportement.

Le Seigneur Simplex, qui trouve en l'Orgueil une répugnance particulière, est un être qui ne se préoccupe pas un seul instant de son amour-propre : s'il y a quelque chose qui doit être effectué, il l'effectue, point. Savoir qu'il sera écorché, traîné dans la boue, pire encore, il ne s'en préoccupe pas un seul instant. Il trouve particulièrement minable qu'on puisse hésiter à plonger dans un danger pour sauver une personne dont l'âge est inférieur au nôtre : nous avons plus vécu que lui, cette personne mérite donc, de base, de vivre au moins aussi longtemps que nous-même.
Stellar Superbia:


Curto:


Le voyage à travers les plans supérieurs est presque terminé... Il ne vous reste plus qu'un Domaine à visiter... Celui dans lequel tous les Hommes qui vont au Purgatoire passent au moins une année... Vous êtes à Placatio, le Premier Domaine... Purgeur de la Colère. Il est couronné somptueusement par la Stellar Iracundia, l'Alizarine. Frère Rieur, le Chef Purgeur le plus puissant qui soit, servant directement Lucifer, est un modèle de calme et de mesure. Ses réactions face à des situations qui auraient poussées le quidam quelconque au meurtre font preuve d'un stoïcisme et d'un calme capable d'impressionner un ermite méditant particulièrement sourcilleux.

Rien ne peut le départir de sa jovialité habituelle dans sa voix et de sa politesse permanente. Ce sentiment est doublé de son masque de théâtre, fendu d'un immense sourire. La seule chose qui peut paraître inquiétante chez lui, c'est son aile de cuir, symétrique à son aile de plumes. Mi-Ange, mi-Démon : Frère Rieur est le tout premier de la lignée des Mesinopsii. Jamais remplacé, jamais cette idée n'est venue à quiconque.

Son pouvoir de Négation empêcherait cela de toute façon : s'il n'est pas d'accord avec une décision, il a possibilité d'apposer son véto dessus. Mais sa gentillesse et sa politesse font qu'il préfère rester totalement neutre, en permanence. Ce comportement est à l'image du lieu sur lequel il règne : mystérieux, difficilement compréhensible et pourtant, avec un chemin tout tracé au milieu de celui-ci. La Colère et ses dérivés sont annihilés par la Recherche de compréhension de soi et du Tout qu'il y a en ce lieu... Après tout, le géniteur de Frère Rieur n'est-il pas Tsaphkiel, l'Archange de l'Intelligence ?
Stellar Iracundia:


Placatio:


C'est beau n'est-ce pas ? Tous ces concentrés de Colère enfermés dans la Négation de Frère Rieur... Pas détruits, ces cristaux de Colère sont extraits par le Purgeur et mis sous négation par Frère Rieur. L'énergie des Catharsis de la Colère ne peut pas être détruite par Iracundia, elle ne fait que la faire grossir : car le châtiment de l'Homme pour avoir parjuré l'Éden est de naître dans la Colère, dès l'accouchement : les pleurs déchirants d'un nouveau-né... Alors, une fois les cristaux vidés, ils restent là, chacun, en mémoire de leur propriétaire, tels d'ignescents rubis d'une infinité de tailles dans une vitrine, à la contemplation de tous, pour l'Éternité...

Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: SS++
Aeternanos: 500 001
avatar
Raziel
Mage
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 240
Voir le profil de l'utilisateur