RSS
RSS




Lieu de vie : la Terre

Dans quel pays aimeriez-vous le plus vivre ?

25% 25% 
[ 2 ]
13% 13% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
25% 25% 
[ 2 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
13% 13% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
13% 13% 
[ 1 ]
0% 0% 
[ 0 ]
13% 13% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 8
Lun 10 Aoû 2015, 00:08
         
Nous y voilà enfin... Le moment est venu pour vous de poser les pieds sur le plancher tellurique.

Alors... La Terre... Ce joyau de la Vie ne possède qu'un unique continent : Humanitas, que vous, humains, appelez parfois "Earthland", qui recouvre quand même soixante-trois pourcents de la surface globale. Voici ce continent :
Humanitas:


Comme vous le constatez, de nombreux pays se trouvent sur ce sol. Nous allons les parcourir, et ce, par ordre d'importance.

Ceci nous emmènera donc, pour commencer, au Centre-Nord d'Humanitas, dans la province d'Iceberg. D'après la légende, cette zone fut le théâtre d'un combat titanesque entre deux mages maîtrisant le froid pour l'un, la glace pour l'autre... La résultante fut la création d'Iceberg sous l'impact de leurs sorts. Et, aussi simplement que le décrit son nom, Iceberg est un iceberg. Il existe bien un sol, mais celui-ci est enfermé sous trois épais kilomètres de glace, faisant de cette terre une barrière naturelle abrupte et infranchissable sans moyens magiques.

Néanmoins, ce lieu est habité par diverses tribus indépendantes dont – miracle de la génétique – la magie est toujours la même pour chaque mage issu de ce lieu : l'Architecture. Ils sont capables de courber, tordre, fondre, faire voler, remodeler et même changer l'aspect la glace sur laquelle ils habitent pour en faire des constructions. Ils ne peuvent néanmoins pas en changer les propriétés, celle-ci reste donc odieusement froide. Les Bergs sont donc un peuple de chasseurs. Ils se servent des peaux des vouivres et des lycaons polaires, très nombreux sur ces terres. Les écailles de vouivres et le cuir sous celles-ci tiennent extrêmement chaud. Mais la fourrure de lycaon polaire est magique : elle est réputée pour ne jamais perdre sa chaleur. Néanmoins, les Bergs chassent assez rarement le lycaon : cet animal n'est pas agressif sauf les femelles avec leurs petits et il est tellement beau que tout un chacun hésite à l'attaquer. Avec une vouivre, par contre, c'est une autre histoire : ces horreurs vont jusqu'à attaquer leurs villages pour se nourrir, donc il s'agit là de légitime défense.

Les Bergs sont connus pour leur caractère assez renfermé : tant que l'on n'a pas tué une vouivre et offert son cuir et ses écailles au chef d'une tribu, il est assez difficile d'être accepté par les membres de celle-ci. Néanmoins, une fois ce rituel accompli, aucune personne ne peut repartir de chez les Bergs sans dire qu'il s'agit en fait du peuple le plus accueillant du monde. Ceci est sans doute dû à ce que l'on appelle le "Sänghrenfest", qui consiste à organiser un banquet pour le tueur de la vouivre et à faire cuire la viande de celle-ci pour la lui servir... Or, dans beaucoup d'autres pays, la viande de vouivre est un met qui se négocie à des prix absolument démentiels tant elle est goûteuse et savoureuse une fois grillée longuement sur une broche. Attention, toutefois, la cuisson de la vouivre ne s'improvise pas : il faut d'abord la recouvrir d'alcool et le faire flamber, pour que celui-ci emporte avec lui le venin qui imprègne les muscles de cette bête. Puis, la grillade peut s'accomplir. Et la vouivre se mange saignante, pas à point : elle prend alors un goût ferreux du plus mauvais effet.

D'un point de vue politique, les habitants d'Iceberg sont totalement neutres : ils laissent les étrangers traverser leurs terres s'ils les atteignent et n'ont jamais montré une quelconque envie de participer à un conflit. Cela étant, ils ne sont pas non plus eux-mêmes victimes de conflits. Après tout : personne ne serait intéressé par un morceau de terre gelée.
Un village typiquement Berg:


Une vouivre:


Un croquis de lycaon polaire, par Saevitia Iudex:


Le pays suivant est Joya, en plein centre d'Humanitas. Il s'agit d'une cité-État enfermée dans une chaîne de montagnes. Au vu de sa superficie, elle constitue aussi la deuxième plus grande ville d'Humanitas. Ses habitants sont extrêmement discrets et l'on dit que personne n'a jamais vu un Joyaïen. En fait, on suppose qu'une loi de Joya établit que quiconque entre dans cette ville n'a plus le droit d'en sortir. Mais personne ne peut le confirmer parce que la règle est simple : on ne va pas à Joya et Joya ne va nulle part.

Les habitants de Desierto, Stella, Minstrel et Iceberg obéissent tout particulièrement à cette règle.

Pour les quelques informations que je puis vous révéler sur Joya, il s'agit d'un pays prétendu extrêmement puissant militairement parlant, mais qui ne s'en sert que pour sa propre sécurité. Certains supposent que c'est là un refuge de dragons... Et, en effet, la seule lacryma-photographie, qui n'est pas publique, de l'intérieur de Joya fut prise par la très puissante Alithéia Stryknos sous son meilleur sort d'invisibilité. Elle m'a confié qu'elle avait quand même eut peur de se faire repérer alors qu'il s'agit sans doute de la meilleure mage du monde...
Joya:


Lieu beaucoup plus chaleureux, le pays de Midi est LA destination de rêve pour les vacances. L'économie de cette république est, pour son immense majorité, basée sur le tourisme. Et cela fonctionne très bien à cause d'une chose : le luxe a petit prix. Tandis qu'un massage traditionnel complet dans un hôtel de luxe coûterait un oeil à Fiore ; ici, à Midi, tout le monde peut se le payer moyennant une somme dérisoire.

Midi est presque victime de son succès, en effet, suite à de longues fêtes, des incidents sont parfois à rapporter dans les grandes villes. C'est pourquoi il est très agréable de trouver un lieu de repos à la campagne et une plage cachée dans une crique afin de réellement profiter et comprendre le sens du mot "vacances".

Midi est donc une république. L'ancien Roi a fait ce choix car c'est son peuple qui bâtit l'économie. Il a donc trouvé normal que celui-ci ait le droit de diriger. Il a donc créé un Sénat de trois cents membres, chacun élu par une province, avant d'abdiquer. Le Président du Sénat est aussi le Président de la République. Il est élu par le peuple, parmi les trois cents Sénateurs, lors d'une deuxième élection après les Sénatoriales, qui concerne cette fois l'ensemble de la population. Voter est obligatoire à Midi – le vote blanc reste autorisé – et, en contrepartie, les Sénateurs sont obligés d'être tous présents lors d'une assemblée, afin de rendre la décision la plus juste possible.

Ce si beau pays est néanmoins la proie d'une infâme machination... En effet, secrètement, le dénommé Lio – maître d'une branche dissidente et maléfique d'une organisation à but pourtant altruiste nommée "Comité" – a pris le contrôle des faits et gestes du Président. Il n'a pas cherché à nuire à Midi, mais il prend des décisions radicales concernant la militarisation de ce pays qui a toujours été pacifique. Lio projette en effet de conquérir Minstrel par une stratégie assez complexe, pour ensuite dominer le monde. Oui, il est mégalomane. Et il en est fier. C'est une menace à prendre très au sérieux, cet homme est rusé comme un renard et résistant comme un cafard.

En matière de géopolitique, Midi est sous la protection du Sultanat de Minstrel, pays le plus puissant du monde. Il s'entend sinon avec tout le monde et essaie de garder une certaine neutralité : rejeter un pays est mauvais pour les affaires touristiques.
Une petite crique tranquille:


Lio, l'usurpateur:


Visitons maintenant à l'archipel d'Enca. Situé au Sud-Est d'Humanitas, Enca est également une destination phare du tourisme car ses plages sont paradisiaques. Néanmoins, la population autochtone est très agressive et, problématiquement, cannibale...

Certains mages ont néanmoins pris le risque de s'y rendre et rapportent plusieurs choses : le lieu est composé de forêts magnifiques remplies d'animaux merveilleux aux couleurs chatoyantes... Le dernier spécimen de licorne brume, animal mystique que l'on croyait disparu, y aurait d'ailleurs été entraperçu. Deuxièmement, le teint basané et l'habillement des femmes d'Enca, similaire à celui des habitants de Minstrel, les rends concurrentes de celles-ci pour la palme de "plus belles femmes du monde", d'après le Sorcerer Magazine, édité à Fiore mais diffusé à travers le monde... Des bourreaux des coeurs ont donc essayé de s'y rendre en nombre : on ne les a jamais retrouvés. Car, troisièmement, les guerriers d'Enca ont également la réputation d'être les plus féroces du monde et même leurs guerriers humains seraient capables de rivaliser seuls face à des mages. Ils domestiquent des lions et leurs peintures de guerre leurs donnent un visage avec les traits les plus effrayants de ces félins.

Les guerriers d'Enca sont des mercenaires et cet archipel est une anarchie : la loi du plus fort est seule. Géopolitiquement parlant, Enca participe à chaque guerre, vendant ses services au plus offrant et exigeant un paiement en humains frais... Ces pratiques odieuses sont fermement condamnées par beaucoup de royaumes tel Caelum, Fiore et Minstrel, mais pas par tous, Bellum notamment.
Plage d'Enca:


Licorne brume:


Femme d'Enca:


Guerrier et Lion d'Enca:


Restons dans cette zone et traversons juste un détroit pour rejoindre la péninsule de Sin. Inhabitée, elle abrite les créatures les plus hostiles du monde magique : des Démons, des monstres classés 5 "D" – pour "Dangereux" – dans le Grand recensement animalier écrit par Naksatralu Margam comme certaines vouivres particulièrement dangereuses, des esprits des eaux séducteurs qui entraînent leurs victimes pour les noyer, des lycanthropes ayant perdu tout contrôle sur leurs capacités envoyés en exil ici, des chimères redoutables...

En d'autres termes, Sin est un lieu très mal choisi pour passer des vacances. Néanmoins, certains très grands mages – comptons-y Alithéia Stryknos ; Hybérion, le 2ème mage Sacré ; Purehito "Hadès" Gaebolg pour les plus récurrents – viennent assez régulièrement sur l'île, pour deux raisons : l'ambiance qui y règne fait que mage officiel, indépendant ou noir, on ne se préoccupe pas des autres mais de sa propre survie, ce qui peut étonnamment conduire à des alliances temporaires. Le dégagement de magie généré par l'affrontement opposant Alithéia Stryknos et Hadès à un nid entier de vouivres, soit environ trois mille occupants, a été perçu jusqu'à Bosco et observé jusqu'à Iceberg. La deuxième raison est, en plus d'être le terrain de réunion des mages les plus puissants du monde quelles que soient leurs opinions, qu'il s'agit d'un terrain d'entraînement extrêmement difficile et élitiste. Sin présente en effet, sur sa longueur, une variété de paysages stupéfiante : mer, montagne, désert, plaine, plateau. La seule chose qu'il n'y ait pas, c'est de la banquise... Mais se battre à cinq mille mètres d'altitude contre des Lycans des Glaces doit assurer une bonne équivalence...
Une forêt de Sin, enveloppée dans la brume:


Revenons à la civilisation avec deux pays qui n'ont jamais pu s'entendre : Desierto et Bellum.

D'un côté, nous avons les pacifiques habitants du Royaume de Desierto, des nomades et marchands dont la frontière avec Bellum est défendue par leurs mages et les puissants guerriers-mages de Minstrel.

De l'autre, les guerriers nés de la Tyrannie de Bellum qui font appel plus que de raison aux services d'Enca pour attaquer Desierto, n'osant pas s'attaquer à Pergrande et n'ayant pas la technologie nécessaire pour attaquer Iceberg.

Sans Minstrel néanmoins, Desierto serait déjà aux mains des populations de Bellum. Enfin, presque... En effet, malgré sa population nomade, marchande et assez éparpillée, les habitants de Desierto ont un lieu de refuge : leur capitale, Ordin, dont le bouclier magique qui lui sert de rempart me semble plus que difficilement franchissable, voire impossiblement pour Bellum. Ce sont des guerriers agressifs, mais leur force magique est quasi-nulle, ce qui n'est pas le cas de Desierto et encore moins de Minstrel.

Politiquement parlant, Desierto s'en est remis au Sultanat de Minstrel pour l'administration de tous les jours. Et c'est le Conseil Magique, Branche de Desierto, qui contrôle la capitale. Du côté de Bellum, il s'agit d'une tyrannie : un seul seigneur de guerre règne... Jusqu'à ce qu'il soit assassiné par le suivant ou que son premier enfant, homme ou femme, prenne la tête du pays – après l'avoir privé de la sienne.
Ordin:


Une fortification de Desierto, assiégée par Bellum et défendue par un Hurleur flambant:


Loin de ces conflits, la terre de Seven est le grenier du monde. Malgré les quelques chaînes de montagnes qui barrent le paysage, Seven possède les plus grands champs de céréales d'Humanitas. Aucun pays n'a donc de relation tendues avec ses habitants, en tout cas de façon officielle, car les céréales sont des aliments de base.

Officieusement... Pergrande, déjà première économie agricole du monde avec ses champs potagers de toutes natures, aimerait s'approprier les céréales de Seven pour monopoliser totalement ou presque l'alimentation des hommes. Quant à Stella, ce royaume reluque Seven et Bosco pour leurs accès aisés aux mers et océans.

Seven est un territoire pourtant pacifique et l'on peut dire que ses habitants sont "bruts de décoffrage". Ce sont des paysans, ils ne font pas de manières et disent haut et fort ce qu'ils pensent. Les paysans les plus astucieux sont ceux qui dirigent. Seven fonctionne à la méritocratie et la seule forme d'élection est le plébiscite. Si les gens ne sont pas avec vous, il n'y a aucune chance que vous ayez une quelconque emprise sur ce pays. C'est ce caractère sans-peur et sans-reproches qui fait de Seven l'un des plus proches alliés de Fiore qui n'a pas à se soucier de ses réserves de grain du moment qu'elle aide Seven avec sa magie pour leur assurer de bonnes récoltes.

Les habitants de Seven ont d'ailleurs développé une technique particulière pour stocker leurs récoltes : ils bâtissent des tours de taille moyenne, en pierre, qu'ils appellent "silos". Ces constructions sont hermétiques car la pierre est recouverte d'un enduit épais qui sèche rapidement et elles permettent de stocker le grain, que l'on récupère en grattant de l'enduit puis en descellant une roche, que l'on replace ensuite avant de refermer le tout. Cela évite à la récolte de pourrir à cause de l'humidité ou d'être altérée par le froid. Ingénieux, n'est ce pas ?
Un paysage typique de Seven:


Parlons maintenant de Bosco... Ce pays s'isole de plus en plus du reste du monde, victime d'un conflit décennal en Fiore et Stella : les armées entrent souvent en collision sur les terres de Bosco, ce qui conduit à de lourdes exactions. Le Conseil Magique de Fiore et le Roi, Toma E. Fiore, aimeraient mettre fin à ces combats mais Stella a la main extrêmement lourde sur les magies de destruction, ce qui conduit toujours à des combats dévastateurs, non pas pour les mages de Fiore, réputés être les meilleurs du monde, mais pour les civils de Bosco.

La Reine de Bosco, Deneb VIII, est une reine magicienne aux pouvoirs extrêmement développés, mais elle est dépourvue de pouvoirs offensifs. Elle est néanmoins capable d'influencer la survie de ses administrés : au prix de sa propre vitalité – elle vit cloîtrée et allongée dans sa chambre, assistée en permanence par ses suivantes – elle libère en permanence une magie qui détourne vers elle la douleur de son peuple et les protège tout à fait correctement des dommages physiques et magiques. Mais protéger ainsi cinquante millions de personnes – même soutenue par le Coeur de l'Infini, dont les pouvoirs curatifs immenses appartiennent à la Reine ou au Roi dès le jour de son couronnement, par un pacte de sang – a un coût énorme pour la vie. Âgée de 30 ans, la reine est condamnée à mourir avant 40, à moins que les conflits ne cessent.

Bosco change abruptement de paysage au fil de ses terres : sa frontière avec Seven est composée de montagnes et de plaines. Sa frontière avec Stella est exclusivement composée de plaines. Celle, mince, avec Fiore est un étroit défilé entre deux chaînes de montagnes. Quant à sa frontière Sud, il s'agit d'une cordillère qui se jette directement dans la mer.

Politiquement parlant, les habitants de Bosco n'apprécient ni les Stellans, ni les Fioriens. Encore tolèrent-ils les Sevenois. Mais les Boscéens sont assez nationalistes : trop victimisés, il se pourrait qu'un jour, ils se rebellent contre leurs assaillants, et il semble que Pergrande soit relativement prêt à les aider.
La Reine Deneb VIII, devenue aveugle:


Il est temps de parler de Stella. Ce pays, à l'origine très pacifique a changé depuis quelques années de dirigeant. Le Roi Yakmund Ier est un être sanguinaire et rustre, rien à voir avec les précédents dirigeants du pays, qui prônaient la paix en toute chose, jusqu'à un certain laxisme.

Ce Roi a militarisé cette terre de forêts paisibles et l'a entourée d'une muraille de vingt mètres de haut, sauf au niveau de la côte Sud, le sable ne permettant pas une forteresse solide. Depuis le début de son règne, il y a douze ans, le service militaire, d'une durée de 10 ans, est devenu obligatoire pour tous les hommes et toutes les femmes de plus de vingt-et-un ans. Dans le même temps, les guildes de mages, non-soumises au service militaire, sont devenues l'organe d'élite des combattants Stellans : la branche du Conseil Magique de ce pays a été dissoute, les Conseillers assassinés et le pouvoir transféré à la Royauté.

Les combattants Stellans sont très nombreux mais peu motivés : pourquoi se battre quand on n'aime pas son propre pays ? En douze années de règne, Yakmund Ier est devenu extrêmement méfiant, voire paranoïaque, car il a essuyé pas moins de vingt-huit tentatives d'assassinat. Certaines ont été plus réussies que d'autres : la dernière, un poison acidifiant dans son vin, le force désormais à vêtir un masque pour cacher les odieuses marques faciales que la substance a laissées.

Politiquement parlant, Stella est ouvertement en guerre contre Fiore depuis que Gran Doma, ex-Président du Conseil de Fiore, a reproché, par lettre ouverte dans le Sorcerer Magazine, à Yekmund Ier ses pratiques barbares et toxiques pour la démogrpahie de son pays. Par un jeu d'alliance, en déclarant la guerre à Fiore, Stella s'est mis à dos Seven, Caelum et Minstrel en sus. Mais les fortifications de ce pays isolé tiennent bon, donc la guerre continue...
Yakmund Ier:


Paysage typiquement Stellan:


Venons-en maintenant aux quatre pays les plus puissants du monde, les Quatre Grands : Caelum ; Pergrande ; Minstrel et Fiore.

Commençons par Caelum : à la pointe Ouest du continent, cet archipel est le plus grand armateur militaire du monde. Les meilleurs bateaux viennent de Caelum, Caelum possède la plus grande flotte qui soit, les superlatifs concernant leur marine sont nombreux. C'est bien simple, les branches du Conseil Magique de Fiore, Minstrel, Pergrande et Seven font fabriquer leurs navires de guerre à Caelum.

Caelum est un royaume qui profite de sa position pour baser son économie sur plusieurs éléments : le tourisme balnéaire ainsi que thermal, car l'île principale dispose d'une chaîne volcanique et donc de sources chaudes ; la pêche aux grands poissons et crustacés dont les chefs de tous bords raffolent, sans parler de leurs clients ; la construction navale, comme dit précédemment et, enfin, l'aéronautique.

En effet, en travaillant de concert avec Fiore, Caelum fut le premier pays à développer le ballon S.E.-Plug, moyen de transport le plus rapide à ce jour. Il s'agit d'un énorme ballon d'air chaud équipé d'une nacelle et d'un gouvernail. Le pilote, qui doit être un mage assez puissant, connecte son poignet au S.E.-Plug qui utilisera sa magie pour avancer plus rapidement. Un ballon S.E.-Plug rallie Caelum à Pergrande en trois jours, contre deux semaines en train.

En matière de géopolitique, Caelum est un précieux allié de Fiore et Minstrel. Les Caéliens détestent par contre Joya, qui abat leurs ballons dès qu'ils passent au-dessus de leur pays pour rejoindre Pergrande. Aucune guerre n'a été déclarée car il est très difficile d'entrer à Joya, mais les ballons évitent soigneusement ce pays. Les Bergs apprécient également les Caéliens car le ballon S.E.-Plug permet de chasser plus facilement les vouivres car ils volent plus haut qu'elles. Caelum contribue donc à la sécurité d'Iceberg.

La Reine de Caelum, Hildegarde III, est une femme d'âge mur qui règne avec bienveillance sur son pays depuis 23 ans. Elle n'aime pas se faire remarquer et porte toujours du noir. Elle est surnommée affectueusement par son peuple "la Dame aux Chats", car sa magie lui permet d'être extrêmement proche des félidés. Un chat noir, Ink, l'accompagne d'ailleurs dans tous ses déplacements. Il paraîtrait qu'elle est la seule à pouvoir dominer sans peine les lions géants de Sin et qu'elle en possèderait d'ailleurs trois dans sa chambre.
Hildegarde III et Ink:


Une flottille de Caelum:


Survol de Caelum en ballon S.E.-Plug:


Partons de l'autre côté du monde, dans l'immense Pergrande. Ce pays est tout simplement le plus vaste qui soit. Et le plus peuplé. Pergrande est un royaume aux multiples facettes, très cosmopolite : éleveurs, agriculteurs, technocrates, élites, toute cette population se croise et travaille de concert, telle une immense fourmilière.

Pergrande est réputé pour former d'excellents soldats d'infanteries, plus redoutables peut-être que ceux d'Enca, le cannibalisme en moins. Ce Royaume dispose aussi d'une force magique assez conséquente, le hissant assez haut dans l'influence des Conseils Magiques.

Pergrande est gouverné par l'union de l'Empereur Dimitriev III et de sa femme, l'Impératrice Natilia. Ce sont tous les deux mages reconnus, aimés par leurs concitoyens, qui règnent depuis peu de temps, mais sont assistés de leurs parents. En effet, la tradition veut qu'à Pergrande, le roi et la reine abdiquent après leurs soixante-dixièmes anniversaires pour laisser la place à leur enfant aîné et à son époux(se).

En matière de politique, Pergrande est suffisamment puissant mais aime parfois rappeler qu'il détient un pouvoir important, notamment en moquant Minstrel ou Fiore sur la scène publique. Cela étant, Toma E. Fiore, Dimitriev III, Hildegarde III et Tarik Ier, Roi de Minstrel, forment un groupe de dirigeants qui arrivent assez facilement à trouver des terrains d'ententes entre eux ; le problème résiduel étant de ne pas léser les états plus faibles.

Pergrande est le lieu idéal pour passer des vacances en montagne et c'est d'ailleurs ce qui fait le charme de ce pays. Le tourisme d'altitude y est très développé, pour la plus grande joie des Bergs les plus riches, qui se dépaysent à proximité de chez eux, dans les montagnes du Nord-Ouest.

Comme dit précédemment, les villes de Pergrande sont assez cosmopolites. En effet, le pays est à l'origine du concept de "mégalopole" : des villes si grandes qu'elles se rejoignent en s'étendant. Ainsi donc, après les dernières montagnes de Pergrande se trouve Macro : cité titanesque qui relie purement et simplement la côte Nord-Ouest à la côte Sud-Est, le tout, empreint de magie : bâtiments volants, troglodytes, militaires, Macro possède absolument tout en matière d'architecture, notamment grâce à ses bonnes relations avec Iceberg, auquel la ville achète régulièrement des bâtiments de glace que les mages de Pergrande enchantent pour qu'elle ne fonde pas, avant de les emporter grâce à un groupe de ballons S.E.-Plug pour la réimplanter dans la ville.
Un moment d'intimité entre Dimitriev et Natilia, surpris par Jason du Sorcerer Magazine:


Nord-Ouest de Macro, technologie de Minstrel:


Tenue conventionnelle des soldats de Pergrande:


Nous allons maintenant nous rendre dans le plus influent de tous les pays à l'heure actuelle : Minstrel. Gendarme du monde, Minstrel possède une force militaire et magique plus qu'impressionnante. Ses mages sont aussi puissants que ceux de Fiore, ses soldats rivalisent avec ceux de Pergrande.

Le vieux Roi-Mage, appelé "Sultan" dans son pays, Tarik Ier, âgé de 120 ans, règne depuis 80 ans sur Minstrel, juste mais sévère. Tarik Ier déteste voir les pays s'entredéchirer au détriment de pays plus faibles : c'est pourquoi il envoie régulièrement ses armées à la rescousse de pays pris en tenailles dans un conflit, tel Bosco ou Desierto. Tarik sait prendre les mesures qui s'imposent pour le bien-être de son propre peuple et c'est un orateur et adversaire féroce sur le terrain diplomatique. Même Toma E. Fiore, connu pour sa désinvolture en temps normal mais pour ses talents d'orateurs en temps de crise, a du mal à jouter verbalement avec lui.

Ce qui fait la force de Minstrel également, ce sont les très, très, très nombreuses ruines magiques qui sont présentes dans le pays. En effet, celles-ci regorgent de secrets de magie antique, et sont lourdement gardées par des mages d'élite de Minstrel. Seuls leurs gardiens en chefs, le Roi et quelques très puissants invités et mages étrangers ont le droit d'y pénétrer et de consulter l'art libraire qui y est contenu. Certains livres auraient réduits en poussière des mages rien qu'à l'ouverture car ceux-ci ne pouvaient pas supporter leurs contenus mystiques. Voilà pourquoi le dernier étranger a y avoir pénétré est Jura Nekis, 5ème des Mages Sacrés, il y a deux ans.

Mais l'atout ultime de Minstrel, celui qui l'a hissé au rang de deuxième puissance mondiale, et maintenant de première, ce sont ses immenses mines de cristaux magiques, qui rentrent dans la composition d'à-peu-près toutes les innovations magiques : lacrymas, qui sont des cristaux taillés, montres magiques, lacryphone, lacryvision, lampadaires magiques, S.E.-Plugs, etc. Sans les mines de Minstrel, la magie serait juste la propriété des mages et les humains normaux ne pourraient pas en profiter de façon importante...

Fiers de leurs secrets magiques, les habitants de Minstrel détiennent le matériel nécessaire pour rendre leurs villes volantes et ainsi gagner de la place pour, par exemple, des cultures sur le sol, les rendant ainsi doublement productifs au niveau économique. L'effet pervers étant une gentrification : les riches habitent les villes les plus hautes, les pauvres restent cloués au sol, mais le Conseil des Six Adamantins, la garde personnelle du Roi, détenant une partie du pouvoir, se bat pour équilibrer ceci car les Six sont issus de milieux plus que variés et seuls leurs talents leur offrent une place dans la garde personnelle.

Les habitants de Minstrel sont de fervents adorateurs de Zentopia et, même si la Cathédrale-Sainte est à Fiore, ils possèdent la deuxième plus grande structure de vénération au monde : la Basilique du Saint-Coeur.
Roi de Minstrel, Sultan Tarik Ier:


L'une des nombreuses ruines de Minstrel:


La basilique du Saint-Coeur:


Exemple d'architecture et de magie de Minstrel:


Tenue blindée des Gardiens des Ruines:


Six Adamantins - Numéro 1 - Maréchale des Armées - Garma:


Six Adamantins - Numéro 2 - Général des Airs - Ash:


Six Adamantins - Numéro 3 - Amirale - Maria:


Six Adamantins - Numéro 4 - Archi-assassine - Rose:


Six Adamantins - Numéro 5 - Érudit - Saruiel:


Six Adamantins - Numéro 6 - Archimage - Torben:


Nous venons d'expliquer que Minstrel était un pôle économique, militaire, religieux, magique et culturel majeur. Alors pourquoi n'était-il que deuxième puissance mondiale jusqu'à maintenant ?

Parce que Fiore. Fiore était le pays le plus puissant du monde jusqu'à l'an X-791. Depuis, elle est passée au rang de deuxième puissance, à cause d'un évènement dramatique : l'attentat et l'annihilation du Conseil Magique - branche de Fiore, par la Guilde Noire, désormais anéantie, Tartaros. Un seul de leur membre, Jackal, maître des explosions, a réussi l'exploit de réduire en miettes le Conseil et d'assassiner les dix Sénateurs, dont le Président Gran Doma.

Vous m'expliquerez que des Sénateurs, même si la chose est triste, se remplacent. Le fait est que, pour le Conseil de Fiore, la chose est gravissime. En effet, si Fiore était numéro un, c'était pour une raison simple : leurs connaissances sont les mêmes que celles de Minstrel, la science en mieux. Le Conseil Magique, et le Royaume également, de Fiore disposent des plus grandes unités de recherches scientifiques au monde. Par des moyens, les dirigeants l'avouent eux-mêmes, parfois peu zentopiens, Fiore a fait des bons en avant en matière de santé, médecine magique, développement de technologies magiques et aussi, et surtout, création de magies.

Le Conseil Magique de Fiore a inventé deux magies particulièrement puissantes : Earkype (et Super-Earkype, pour les mages les plus puissants) ainsi que le sceau d'Autodestruction. Ces magies artificielles permettent, respectivement, de faire des recherches sur tout et d'arriver très souvent à trouver et de placer un sceau sur n'importe quoi, l'enclencher et détruire la chose visée, que ce soit de la magie ou un corps physique.

Ce domaine est également à l'origine de l'opération d'implantation lacrymale, qui consiste à implanter une lacryma de pouvoir ultra-concentré dans un élément pour faire de la personne – qui est déjà un mage, sinon, elle meurt – un Dragon Slayer de deuxième génération, ou de troisième si la personne était déjà Dragon Slayer de première génération.

La technologie magique de Fiore est tellement avancée (S.E.-Plug, lacrymas haute-performance, etc.) qu'elle a conçue deux armes surpuissantes, rendant de fait Fiore invincible en cas de menace trop importante : Aetherion et Face. La première est une arme capable de concentrer des gigatonnes d'Aethernanos, de les propulser vers un satellite magique, résultat des productions des scientifiques de Fiore, à plusieurs kilomètres d'altitude qui le redirigera vers la cible dans une explosion dévastatrice, capable de rayer de la carte une surface équivalente à Joya ; la seconde est un réseau de bombes souterraines capable d'émerger pour émettre une radiation anti-magie dévastatrice qui rendrait inertes de façon définitive tous les Aethernanos présents sur Humanitas, anéantissant la magie.

Néanmoins, des armes de ce calibre sont hautement protégées : Aetherion est liée par sceau magique aux dix Sénateurs et ne peut être activée que si six ou plus souhaitent l'activation. Quant à Face, c'est bien pire : trois sénateurs, ou ex-sénateurs, contiennent les clés d'activation à leur insu et l'activation de Face requiert leur mort. Même le Président du Conseil, qui est celui qui lance le sort d'implantation des clés, ne sait pas chez qui elles sont scellées.

Vous aurez donc compris que la mort des dix Sénateurs a entraîné la privation d'Aetherion, qui est à l'état inerte et sans possibilité de lancement dans les sous-sols non-endommagés du Conseil. Face a elle été activée par Tartaros, puis détruite par les Sept Grands Dragons avant explosion, avant que ceux-ci ne décident de disparaître définitivement. Le Conseil de Fiore est donc instable car reconstitué dans l'urgence par les dix Grands Mages Sacrés – censés être les dix plus puissants de Fiore et donc du monde, car Fiore a les meilleurs mages – ce qui fait que la cohésion du pays repose désormais principalement sur le Royaume et Toma E. Fiore, le Conseil jouant un rôle de protecteur du peuple et de cohésion entre les Guildes et le Royaume.

Sur le plan politique, Fiore soutient Caelum, Minstrel, Seven et Pergrande de façon intensive. La nation est en guerre contre Stella, de force car cela fait plusieurs années que Toma E. Fiore cherche un terrain d'entente pour éviter le recours à l'Aetherion. Mais sans Aetherion disponible, les négociations n'ont même plus de moyen de pression, au détriment de Bosco...

Fiore est également le coeur de la religion majoritaire dans le monde : Zentopia, qui ne vénère pas de divinité particulière mais prône des principes de pacifisme et de rachat des fautes qui sont tout à fait justes.

Fiore étant un pays puissant, des émigrés de tous les pays – sauf peut-être Joya – s'y sont rendus pour profiter de la vie en ce lieu. D'autant plus qu'étant une péninsule, Fiore combine tous les climats existants, pour le plus grand bonheur de ses habitants et de son économie touristique.

Le système des Guildes de Mages est très développé à Fiore, sous la pression du Conseil Magique. En effet, les mages de ce pays étant particulièrement puissants, avoir un certain contrôle est nécessaire pour éviter des abus tels que la redoutable guerre magique de l'an X-679 sur l'île Tenrou. C'est pourquoi la guerre ouverte entre deux guildes est strictement interdite. Les guildes de Fiore se classent en trois catégories : officielles, reconnues par le Conseil et oeuvrant la plupart du temps pour le bien des populations civiles ; noires, rejetant le Conseil et agissant la très grande majorité du temps dans une optique criminelle ; indépendantes, ne voulant pas être soumises au Conseil mais ne commettant pas de crime : ce sont d'ailleurs souvent des assassins de mages noirs. Le meurtre est en effet un acte proscrit pour les mages des guildes officielles.
Carte de Fiore - Lieu principal du RP:


Roi de Fiore - Toma E. Fiore:


Princesse héritière - Hisui E. Fiore:


Capitaine en chef de la Garde Royale - Arcadios:


Capitale de Fiore - Crocus et son palais :


Capitale de la Magie - Era - Photo antérieure à la destruction du Conseil:


Ville majeure - Magnolia:


Ville importante - Clover - Lieu de réunion des Masters de guildes officielles:


Centre religieux - Cathédrale Sainte de Zentopia:


Autorité religieuse suprême - Archevêque de Zentopia:


Et bien, cette fois, je crois que nous en avons fini pour la base. Le monde est à vous ! Il vous faut l'explorer ! Je vous laisse aux explications claires et précises de Shin pour rejoindre une guilde de Fiore.

Heureuse de vous avoir connus !

Adéesse !

Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: SS++
Aeternanos: 500 001
avatar
Raziel
Mage
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 240
Voir le profil de l'utilisateur