RSS
RSS




Le Soleil le plus Ardent

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Mar 15 Aoû 2017, 14:10
         

Le soleil le plus ardent

Partie I



 Neferet


En arrivant sur le souk, Ysaline et Yolagaar s’émerveillèrent en tourbillonnant entre chaque stand, s’arrêtant parfois devant les charmeurs de serpents. Si Liesel avait fini par s’habituer à la chaleur d’ici, Ysaline n’avait pas l’air dérangée le moins du monde. Pour une mage de feu, cela semblait évident.

Alkael suivait calmement le groupe, respirant rapidement pour se rafraîchir. La bibliothèque était près de la statue, à l’opposé de là où Sirius les avait déposés. De toute manière, la réception ne débutait que le soir et l’après-midi commençait à peine.

Cependant, Liesel comptait bien profiter du savoir de son mentor pour trouver des informations supplémentaires sur la Source du Feu. « Sous le soleil le plus ardent et le vent le plus aride », il n’y avait qu’en Desierto qu’elle ne pouvait se trouver. Cette invitation était une aubaine.

La chose qui le frappa le plus fut la présence de soldats depuis la nouvelle libération de la ville. Mivard avait refusé le statut de consul, trop occupé par sa bibliothèque, laissant le peuple élire celui qu’il souhaitait.


« Wow… C’est ça ta bibliothèque ? » s’exclama la pyromancienne en arrivant devant la grande porte.

Malgré le panneau indiquant l’ouverture qu’à partir du lendemain, le duo entra. Mivard l’accueillit à bras ouverts, étonné que Liesel soit arrivé si vite après l’envoi de sa lettre.

Il les invita à prendre un thé, tout en laissant ses avatars de papier s’occuper de l’installation des décorations, de faire le ménage et de déplacer les bureaux de la pièce principale. Il put faire la connaissance d’Ysaline.


 Avatar de papier


« Ysaline, les amis de Liesel sont les amis du papier. Que dirais-tu d’essayer de le dompter ?
— Hein ?
— Il veut t’apprendre ma magie, traduit Liesel.
— Pourquoi pas… »

Il les emmena dans son petit bureau, toujours aussi peu rangé, et fit poser la main de la pyromancienne sur une grosse encyclopédie.

Il commença à parler du papier vivant, de sentiment réciproque, de complicité, de tant de choses qui relevaient plus de la thérapie de couple que d’un apprentissage de la magie. Souriant en constatant qu’il n’avait pas changé, riant en pensant qu’elle n’arriverait jamais à utiliser cette magie avec une telle pédagogie, Liesel tomba de sa chaise au cri d’Ysaline.


« I-Il vole ! Il bouge ! Tout seul ! AAAAH !
— Détends-toi, il faut que tu restes calme.
— C-C’est moi qui fais ça ? »

Elle écarta un bras, puis l’autre, pour faire flotter le livre qui semblait lourd, quand elle le maniait.

« La papier est effrayé, sois plus calme quand tu te concentres… »

Les yeux clos, elle concentra son énergie en ce même point, énergie qui sembla de plus en plus familière.

« Ysaline ?
— Euh, Ysa… »

Dissipant le sourire qu’elle avait sur les lèvres en ouvrant les paupières, elle paniqua en voyant son carnage : elle avait mis feu à l’encyclopédie ! Dans la terreur elle jeta le livre à travers le couloir, embrasant au passage un des avatars de Drosin.

« PARDONNEZ CET ENFANT, MES CHERS LIVRES ! JE NE LAISSERAI PAS UN DEUXIEME INCENDIE VOUS RAVAGER ! » hurla le vieillard en filant comme une bourrasque pour limiter les dégâts.

Ysaline se jura de ne pas réessayer sans être à proximité d’un point d’eau.

La bêtise réparée, Mivard leur proposa d’inviter qui ils souhaitaient, car la réception était ouverte à tous. La jeune fille fit mine de ne pas comprendre le regard de Liesel avant que celui-ci n’explicite : son travail sur elle allait devoir commencer ce soir même, car Sirius était déjà en train de soumettre l’invitation à Zélos et Nina.

Ils purent se préparer et s’habiller pour la réception, car aucun n’avait vu l’après-midi passer.


Liesel:

Quoi chut !?

Ysaline:


Fiche de RP (c) Miss Yellow




Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 94 366
avatar
Liesel Engelwald
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 260
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû 2017, 14:11
         
HISTOIRE ♦ LE SOLEIL LE PLUS ARDENT

 Tresse.


Gracieusement assise sur le bord de son lit d’hôtel, Nina garda les yeux fermés quelques instants durant lesquels son archet terminait sa course. À la suite de ces secondes, Zélos, spectateur de cette représentation improvisée, ferma sa bouche entrouverte et retrouva un regard vif, après quoi il s’émerveilla comme un enfant, bondissant sur le matelas dans sa position de tailleur.

« Tu joues drôlement bien, Nina ! C’était magnifique !
— Merci bien, sourit-elle. Mais j’ai perdu la main à force de ne pas jouer... C’est gâcher le potentiel de ce violon qui, vois-tu, n’a pas été acheté au marché aux puces du lundi matin si tu veux mon avis... La reine ne s’est pas moquée de nous en nous offrant une chambre dans un pareil hôtel.
— Ah ça ! confirma Zélos en s’affaissant sur son oreiller. Tellement confortable... Un vrai palais ! Un moment que je n’avais pas connu ça, tiens.
— Moi non plus... »

Un soupir général emplit la pièce. À ces deux-là pouvait-on dire que la noblesse n’avait fait aucun cadeau. Hormis cette chambre d’hôtel cinq étoiles, en réalité. D’ailleurs, ils avaient passé la journée entière à profiter en toute gratuité des services de l’établissement. Room service, thermes, restaurant gastronomique... Zélos avait même mis la main au portefeuille pour essayer Nina au casino et... il l’eût vite regretté car elle avait tout perdu !

L’après-midi touchait à son terme alors que les mages, qui venaient de terminer leurs préparatifs pour faire face à leur ultime Hvergelmir, découvraient un violon dans un placard encore jamais ouvert. À leur arrivée avaient-ils bien essayé, mais la porte était restée fermée et, par peur de faire une bêtise, ils n’avaient pas plus tenté. Finalement, le goût de la découverte avait été plus fort et personne n’avait été déçu, surtout pas Zélos. Ne sachant jouer d’aucun instrument, il était heureux d’avoir droit à un petit concert privé de la part d’une musicienne avertie !

Alors qu’après cela, ils s’étaient mis à discuter de tout et de rien, notamment de leurs préférences culinaires ou vestimentaires, un toussotement se fit entendre.

« Désolé d’interrompre vos discussions qui m’ont l’air ma foi fort intéressantes – ravi d’apprendre, Zélos, que tu raffoles de la blanquette –, mais j’ai un message à vous transmettre. Le mentor de Liesel à Desierto, Mivard Drosin, organise une réception ce soir-même pour fêter la paix dans sa cité-État bla bla bla. Liesel voudrait vous inviter. »

Pris au dépourvu, les mages se regardèrent dans les yeux pour tenter de formuler une réponse tacite mais claire. Pourquoi pas ? Après tout, ils ne comptaient pas partir avant le lendemain de toute manière.

« Eh bien je ne vois pas pourquoi nous refuserions... Zélos ?
— Non, non, je suis d’accord, acquiesça l’intéressé d’un haussement d’épaules.
— Alors bougez-vous de trouver des habits de soirée et je vous y téléporte. »

Sur ces doux mots, Sirius s’en alla.

« Zélos, je te conseille de ne pas manger de blanquette avant un petit moment... Sirius est de mauvais poil et je n’aimerais pas avoir à ramasser ton cadavre gisant au sol la mousse aux lèvres. » conseilla la magicienne.

* * *

De retour d’une nouvelle virée magasinière, Zélos arrangeait son nœud papillon rouge devant le miroir face à son lit. Vu la taille de la glace, il pouvait s’y contempler et poser sans crainte d’être coupé à la tête ou aux pieds. Le costume qu’il avait choisi était noir et blanc. Dans la première couleur s’assortissaient un veston court en queue de pie et un pantalon taille haute maintenu par deux ceintures dont une, très large, au-dessus du nombril. Celles-ci, par ailleurs, étaient blanches, comme la face extérieure de ses manches et de son pantalon. Sa chemise, également, était immaculée, tout comme ses chaussures serties d’extrémités dorées – très semblables à celles qu’il portait habituellement – comme bien des pièces de son costume. Çà et là, en fin, du rouge pour la doublure de ses vêtements ébènes.

Le seul travail qu’il avait effectué sur ses cheveux fut d’ôter son bandeau habituel et relever ses mèches.

« Et si je me faisais une tresse ? » demanda-t-il à Nina qui sortait tout juste de la salle de bains, tout en enfilant ses gants d’albâtre.

La jeune femme haussa les épaules, indifférente. Son visage ne semblait pas particulièrement convaincu par l’image qu’elle renvoyait et sa main triturant sa tresse semblait confirmer cette expression. Il était vrai que dans sa robe blanche à bretelles, aux bordures en mousseline, couverte d’un tissu rouge noué par un grand ruban au côté droit, elle se sentait trop peu originale.

« Tu es magnifique, sourit Zélos.
— Moui... Je pense que je vais en mettre une autre. Je ne suis pas trop convaincue par celle-ci.
— Je vois. C’est donc choisir une tenue qui te prend si longtemps, le matin.
— Et me coiffer, oui. Un problème avec ma routine esthétique ? inquisita Nina en haussant un sourcil carnassier.
— Non maîtresse ! Néanmoins maîtresse, puis-je vous demander d’approcher un peu ? » demanda l’homme en esquissant une révérence.

Nina s’approcha et il lui tendit une de ses mèches de cheveux.

« Voudriez-vous tisser ma tresse, madame ?
— Seulement si tu défais la mienne. » proposa-t-elle en présentant ses propres cheveux.

Lorsque, une demi-heure plus tard, alors que le crépuscule tapissait les cieux boscans, Nina sortit une dernière fois de la salle de bain, elle arborait un visage fier. De sa main droite, alors que son bras était couvert d’une manche longue et dorée, elle fouetta ses cheveux et les fit voler. Son bras gauche, quant à lui recouvert d’un tissu nacré, élança sa robe de la même étoffe, presque translucide. Zélos ne put manquer, en la contemplant, les souliers grenat, le bustier jaune aux allures d’armure, le presque-col flavescent et la couronne dorée trônant sur sa tête.

« C’est bon. On peut y aller.
— Excuse-moi pour tout à l’heure quand j’ai dit que tu étais magnifique, sourit Zélos.
— Ce ton flagorneur ne te mènera à rien, Wilder, s’amusa la demoiselle.
— Oui bon ça va ? J’vous emmène ? Sirius-taxi, toujours là pour vous ? »

 Zélos.


 Nina.


by Nina



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 148 550
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 325
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû 2017, 14:12
         

Le soleil le plus ardent



À peine le duo fut-il prêt que le monde affluait dans le grand hall. Liesel et Ysaline s’y dirigèrent, mais le garçon fut soudainement tiré par le bras, attiré vers un coin obscur.

Ysaline le plaqua contre le mur, paniquée, approcha son visage dangereusement, les yeux grand ouverts.


« Liesel, je ne peux pas, j’ai trop peur de le voir, dans ces conditions en plus.
— Calme-toi, retiens-toi juste de lui sauter dessus et tout ira bien. Tu n’as qu’à te trouver un beau garçon avec qui passer la soirée. » répondit l’albinos en tendant la main.

Ysaline se dirigea à pas assurés vers la grande salle.

« Tu as raison, il doit bien y avoir ça ici. Allons-y.
— J-Je… Enfin bon… »

Ils furent étonnés de voir tous ces costumes variés, différentes couleurs, ainsi que différents milieux sociaux, comme l’expliqua discrètement Ysaline. Elle parla même d’un pouvoir propre aux nobles, celui de deviner le niveau social et le travail d’une personne au premier coup d’œil.

Elle en fit même la démonstration, pointant une vendeuse sur le souk, un jongleur, un caravanier, une secrétaire de grande compagnie. Parcourant la salle du regard, elle s’arrêta un instant sur un garçon aux cheveux rougeoyants, se surprenant à informer « noble, mage » avant de se figer en reconnaissant son demi-frère.


« Alors il sont venus, sourit Liesel. Allons les voir !
— J-Je… D-D’accord…


Fiche de RP (c) Miss Yellow



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 94 366
avatar
Liesel Engelwald
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 260
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû 2017, 14:13
         
HISTOIRE ♦ LE SOLEIL LE PLUS ARDENT


 Valse pas si fantastique.


Nina et Zélos étaient tous deux aisés dans ce lieu qui en aurait intimidé plus d’un. L’une comme l’autre parce qu’ils n’avaient aucun mal à se fondre dans l’étiquette. Néanmoins, l’homme paraissait non pas anxieux mais malaisé.

« Tu crains que ta sœur ne soit avec Liesel ?
— Je l’ai vue, j’en suis donc sûr. Il faut dire que je m’y attendais un peu, sourit jaunement Zélos, comme ils étaient ensemble à notre dernière rencontre.
— Tu appréhendes de la croiser, j’imagine. C’est normal, mais j’imagine que son petit manège de folie n’aura pas lieu ici. Elle saura se tenir et, si ce n’est pas le cas, Liesel le saura. Si aucun des deux ne le peux alors je m’en chargerai discrètement...
— Je n’aime pas le sourire qui se dessine sur tes lèvres, Nina.
— Quel sourire ? »

Sans laisser le temps à la conversation de se poursuivre, une chevelure blanche se détacha du groupe d’homme en beaux costumes et de femmes en amples robes, quoique plus légères que leur apparence laissât imaginer. Sous la chaleur de Desierto, c’était la moindre des choses.

Liesel n’était donc pas seul. Pour ainsi dire... il était accompagné, remarquait Nina en le saluant et en complimentant son habit, d’une aura incandescente, explosive et malhabilement contenue dans un corps de la même couleur des pieds à la tête.

« Merci de nous avoir invités, Liesel. Je n’aurais jamais cru que tu penserais à nous pour... Zélos ! Cesse de t’empiffrer de petits fours et viens ici ! »
by Nina



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 148 550
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 325
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû 2017, 14:14
         

Le soleil le plus ardent



Ysaline était en retrait, « cachée » derrière le garçon, jetant des coups d’œil rapides à Nina et Zélos, lui donnant l’air d’une mite folle à lier.

« Tu me baves dessus, Ysal-…
— SHHHH ! »

À ce son peu gracieux, que le garçon tenta de couvrir avec une réponse, Nina leva un sourcil.

« C’est normal, dit Liesel tout à fait familièrement, après ce qu’il s’est passé à Bosco, ainsi qu’à… Véga, hésita-t-il. En tout cas, nous voulions nous excuser pour… NOUS voulIONS, reprit-il en sortant l’insecte accroché à son dos, nous excuser.
— J-J… d-… s-… Hum… Pardon, Zélos. Je n’aurais pas dû me comporter si sauvagement. » finit-elle par sortir d’une voix involontairement aussi menaçant qu’une lame couverte de sang.

Les mages étaient à côté, pourtant tous pouvaient entendre le cœur de la jeune femme battre aussi vite qu’un tango endiablé, son visage carmin qui virait un peu au bleu, la respiration bloquée dans l’attente d’une réponse.


Fiche de RP (c) Miss Yellow



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 94 366
avatar
Liesel Engelwald
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 260
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû 2017, 14:14
         
HISTOIRE ♦ LE SOLEIL LE PLUS ARDENT

« Je... Ah, bah, euh... T’inquiète, c’est bon, mais... hésita Zélos en se grattant l’arrière de la tête.
— Liesel, je crois qu’elle n’a plus d’air. » nota Nina.

En effet, Ysaline semblait tenter de respirer mais ne pas y parvenir. Comme le tic-tac d’une bombe à retardement, le cœur de la jeune fille semblait prêt à exploser à tout moment. Sûrement les invités aux alentours s’en rendirent-ils compte car l’écart entre eux et le quatuor se faisait chaque seconde plus important.

« Bon, Ysaline, écoute... tenta Zélos. Je ne sais pas exactement ce que j’ai pu te faire pour que tu me haïsse à ce point mais je pense avoir une idée plus nette depuis notre dernière rencontre. Je n’ai jamais cherché à te voler ton père, tu sais. D’ailleurs, au début, il était pour moi très difficile d’accepter comme tel un père qui avait mis tant d’années à me trouver et qui faisait avec moi comme si de rien n’était. Mais au fur et à mesure c’est arrivé. Tu n’as pas à cesser de m’en vouloir, je mérite sûrement ta colère, mais j’aimerais qu’au moins tu me dises ce qui te met dans un état pareil sitôt que tu me vois. »

Le sourire de l’homme était triste. Très triste. Nina était sûre qu’il ne se fichait pas le moins du monde qu’elle le haïsse pour rien et pourtant, il lui en laissait la possibilité. Cela l’énervait, mais elle ne prit pas la parole. Plutôt un cocktail alcoolisé que lui proposait un serveur ambulant – et un deuxième également, qu’elle offrit à Liesel.

by Nina



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 148 550
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 325
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû 2017, 14:15
         

Le soleil le plus ardent



Elle put enfin souffler, elle soupira même, pour se détendre du mieux qu’elle pouvait. Elle fronça les sourcils, alors qu’elle avait pourtant essayé de sourire. Elle resta silencieuse en fixant le sol un petit moment.

« Liesel m’a dit beaucoup de choses… Il a dit que j’étais égoïste, que… enfin, il avait sûrement raison. T’en vouloir n’est pas sain. Il me l’a fait comprendre. Très bien comprendre, sourit-elle enfin. Je… Je ne sais pas comment dire… mais… Rah ! Je ne trouve pas les mots ! Ce que je veux dire… -- elle se tourna sur le côté, comme pour fuir un peu plus le regard de son interlocuteur – j’aimerais faire une croix sur tout ça. Et j’aimerais… me faire pardonner. »

Le front bouillant, elle accepta de lutter contre elle-même et leva le regard vers son demi-frère.

Ysaline:

De son côté, Liesel avait accepté avec plaisir le verre de Nina. Il se souvenait des conséquences qu’avaient eues ses premières goûtes d’alcool, mais cette fois-ci il se modèrerait. Invitant sa collègue à s’éloigner du duo frère-sœur, il expliqua à sa collègue la méthode employée pour lui remettre les idées en place.



Fiche de RP (c) Miss Yellow




Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 94 366
avatar
Liesel Engelwald
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 260
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû 2017, 14:15
         
HISTOIRE ♦ LE SOLEIL LE PLUS ARDENT

Nina écouta toute l’histoire de Liesel sans le regarder – chose qu’elle faisait souvent quand quelqu’un, ou elle-même, faisait des monologues, pour se concentrer.

« Tu es brave, Liesel. Mais prêt à beaucoup de folies, aussi...
— C’est vrai. Sur le coup, je me demandais si je n’avais pas fait une erreur quand je l’ai vue invoquer son oiseau noir.
— Il faut beaucoup de courage pour affronter ses ennemis mais il en faut encore plus pour faire face à ses amis... Enfin, je l’ai lu dans un livre.
— Mais ce n’est pas faux. » avoua Liesel.

Les deux mages d’Æternitas se tournèrent en même temps vers la fratrie rouge qu’ils avaient laissée derrière à l’entente d’un grand bruit. Quelle ne fut pas leur surprise de constater qu’Ysaline, les mains sur sa bouche et les yeux écarquillés, était seule et que, de l’autre côté de la sale, fiché dans un mur, se tenait Zélos !

 Euh...


« Mais qu’est-ce qu’ils ont fait, encore ?! » s’écrièrent Nina et Liesel en chœur tandis qu’ils se ruaient sur la jeune fille rouge de honte.
by Nina



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 148 550
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 325
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû 2017, 14:16
         

Le soleil le plus ardent



Ses jambes tremblaient, elle soufflait rapidement. Mais qu’est-ce qui avait bien pu se passer ici !?

« J-Je… Je suis désolée ! Il a essayé de me faire un câlin, j’ai pas su réagir, alors j’ai… enfin j’ai réagi malgré tout… »

Liesel sentit derrière lui la chaleur d’une Nina en feu, dont l’iris avait changé de couleur pour virer au rouge écarlate. L’ambiance électrique parut sur le point d’exploser entre les deux filles, lorsqu’un individu étrange s’approcha d’Ysaline. Ses manières et sa façon de parler témoignaient d’un séducteur averti.

« Ce jeune homme vous importune, mademoiselle ?
— Tout va bien, dit la fille en reprenant sa contenance. Tout est réglé maintenant.
— Amadeus, voilà mon nom. Je vous en prie, que diriez-vous d’une danse en ma compagnie.
— Pourquoi pas, ce serait avec plaisir. » répondit-elle en faisant mine d’être intéressée.

Elle s’en alla donc, laissant Zélos enfoncé dans le mur, avec seulement un petit doigt pris de spasmes pour témoigner qu’il était encore vivant.


Fiche de RP (c) Miss Yellow




Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 94 366
avatar
Liesel Engelwald
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 260
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Aoû 2017, 14:17
         
HISTOIRE ♦ LE SOLEIL LE PLUS ARDENT


« Je vais le décrocher... » soupira Nina.

Plutôt que de la suivre, Liesel préféra rester à sa place actuelle, accepter un nouveau cocktail de la part d’un serveur et surveiller Ysaline et l’inconnu qui l’avait invitée.

Arrivée à la fissure, Nina constata que Zélos avait glissé lamentablement le long du mur. Elle soupira, sourcils froncés, et tendit la main au pauvre homme avant de lui faire remarquer qu’un filet de bave coulait au coin de ses lèvres.

« J’ai rien compris... murmura-t-il, tremblotant, en essuyant sa bouche.
— Quand je te dis qu’elle n’est pas finie. Viens, retrouvons-les... »

Nina et Zélos se frayèrent un chemin sur le côté de la salle pour ne pas gêner les danseurs. Dans sa marche, Nina manqua de renverser son nouveau verre sur une jeune femme aux cheveux roses et à la peau mate, laquelle semblait aller et venir sans trop regarder où elle mettait les pieds.

« Excusez-moi. » fit la fille en même temps qu’une révérence.

Et elle partit si vite qu’elle était venue.

La brunette remarqua la tignasse blanche de Liesel dans la foule et tira la manche de Zélos pour qu’il cesse de chercher de son côté.

by Nina



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 148 550
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 325
Voir le profil de l'utilisateur
         
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant