RSS
RSS




~ Coulisses ! ~

Mer 20 Sep 2017, 22:28
         
HISTOIRE ♦ COULISSES ! – L'INTERVIEW (1)


  Tranquillement et posément.


« Allez, la pause est terminée, on va tourner l’arrivée à Kazad !
— Quand Iris sera sortie des toilettes. » sourit, amusé, un homme aux cheveux roux aussi ébouriffés que d’habitude.

Le metteur en scène soupira longuement, comme si tout l’air du monde ne suffisait pas à manifester son exaspération. Iris décidait toujours de se vider la vessie au tout dernier moment, alors même que les pauses duraient chaque fois plus de quinze minutes. Son plus gros défaut faisait l’unanimité chez toute personne l’ayant côtoyée plus de quelques heures : cette pauvre fille était bien trop tête en l’air !

« Je suis désolée, je suis désolée ! »

La voilà courir, remettant gracieusement sa culotte à sa place, sur ses fesses, pas en dedans. Et toute penaude, elle retrouva la maquilleuse qui lui repoudra le nez avec rapidité, comme elle en avait désormais l’habitude. Le plus important : effacer les cernes gravés sous les yeux de la jeune femme.

« T’inquiète pas, va plutôt rejoindre les autres et poste-toi. »

Iris s’exécuta sous les railleries de sa petite amie, Athéna.

* * *

Journaliste : La scène la plus marquante de l’épisode de La Cloche d’Exitia est sans aucun doute le retour à Kazad Thingaz et les retrouvailles avec Queen, du point de vue de l’héroïne. Dans quel état d’esprit faut-il se placer pour manifester autant d’émotions chocs en si peu de temps ?

Iris Azaleos : Hum, pour Nina, qui est un type de personnage que je n’avais pas l’habitude d’incarner avant cette série, j’ai pris l’habitude, dans ce genre de moments, de... Quel était le début de ma phrase, déjà ? Ah, oui ! Je me remémore tout ce qui peut me mettre dans une colère noire, me rendre triste à en pleurer et me faire haïr le monde entier. C’est pratique : comme ça, je me mets vraiment dans la peau d’une fille bien chiante ! Je ne dis pas que Nina est chiante mais...

Athéna Causse : Si, elle l’est. Vraiment casse bonbons, la plupart du temps. Comme son actrice, à bien y réfléchir, hin hin...

Journaliste : Vous avez toutes deux surpris le monde entier en dévoilant votre couple, d’ailleurs ! En plus de ravir le cœur des fans de Nina et Queen, vous avez provoqué des réactions enflammées chez certains adulateurs masculins, et pas dans le bon sens. Je fais ici référence, comme vous l’avez deviné, au groupe de lycéens ayant tenté de vous appréhender violemment à la sortie d’un restaurant après vous avoir pris en filature. Que pensez-vous de ce comportement ?

Athéna Causse : Que voulez-vous en penser ? Ce genre de choses arrive à énormément de célébrités, si ce n’est quasiment toutes, et en aucun cas ce n’est enviable. Être un couple de femmes a peut-être contribué à...

Iris Azaleos, en regardant un point invisible à l’horizon : Courroucer certains cœurs embourbés dans les ténèbres...

Athéna Causse : ...Ouais, quelque chose du genre. Bref, que voulez-vous. Mais, sans vouloir vous manquer de respect, il ne me semble pas que votre journal soit de ces papiers colporteurs de la vie privée un peu trop privée des acteurs qu’il interviewe.

Journaliste, faisant un signe de ciseaux à la caméra : Bien sûr que non... Passons à la suite ! Il est étonnant de constater qu’au sein de la série, vos deux personnages se détestent, plus ou moins cordialement. Pouvez-vous nous livrer un indice sur l’avenir de cette relation ?

En chœur : Non.

* * *

Journaliste, la sueur perlant au front : Zélos est un personnage très ambivalent ! Quel en est le côté le plus important à faire ressortir par votre jeu ?

Glenn Arvel : Je dirais les moments où sa joie cache le plus de tristesse. Il est extrêmement complexe de retranscrire deux émotions ambivalentes, dichotomiques, dirais-je même antinomiques, dans le même temps et sur le même visage. Dans l’absolu, lorsqu’il est nécessaire de laisser paraître la joie plus que le désamour, je me risque à penser au cœur que, moi-même, je désire, mais qui, pris par un... enfin, une autre, ne me rendra jamais le moindre sentiment similaire... Ce simple acte, masqué par le jeu du bonheur, suffit à laisser miroiter la mélancolie du personnage de Zélos, née de la mienne, en cela me correspond-il plutôt bien. D’aucuns diraient même qu’il me fait guise de seconde peau. Me permettant de m’évader de ma propre tristesse. En la projetant sur un personnage fictif. Zélos.

Journaliste, confus : Je... Je vois...

* * *

Journaliste, se déplaçant à reculons sur le plateau : La journée des acteurs est terminée en cette fin de soirée ! Un peu plus loin se trouve Antonio Simone, l’acteur de Hendrik, le demi-démon : nous allons lui poser quelques questions... Oh ! Je vois qu’il est en train de dévorer ce qui semble être un immense sandwich labellisé végane accompagné d’une bouteille de... lait de soja... Ah ! Voici que nous passons devant Iris Azaleos, accompagnée par l’acteur de la voix de Sirius, le célèbre...

by Nina



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 166 725
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 331
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 05 Nov 2017, 23:13
         
En tant que fanboy membre du staff de ce forum, je valide le couple Iris x Athéna.
"vous avez provoqué des réactions enflammées chez certains adulateurs masculins" : dois-je me sentir visé ?

Bref, passons, il est l'heure de la correction !

Petit texte, n'est-ce pas, ce qui fait 46 lignes te donnant ainsi 460 Aethernanos, mais ça, tu le savais déjà, puisque tu as toi-même compté les lignes. Lecteurs, huez donc cet incompétent de correcteur qui ne fait même pas son travail en entier ! Ouuuuuuh !

C'est une histoire donc 250 !

Avec ceci ce sera un solide A (150), parce que c'est trop riquiqui pour un S+ évidemment, mais ça reste bien. Très bien. Très très tr-... oui j'aime ce texte.

Il y a la perfection, c'est parfait (haha) !

Au niveau de la cohérence, hiiii, je suis embêté. D'une part, ça sort complètement du cadre du forum, t'exploses tous les murs, tous les textes et tout le bazar. MAIS d'autre part, c'est le but, et d'un autre côté, tu reprends des éléments assez précis de La Cloche d’Exitia. Donc, ce sera 60 points...

Pour l'originalité, ça s'est certes déjà fait, je pense à un OAV de Kuroshitsuji, mais bon, Hendrik végane, Zélos barbant, ça a le mérite d'être mérité, alors disons 40 pitits points.

L'histoire m'a transporté jusqu'aux confits de mon être, c'est sincère. Une telle description des émotions, une action superbe qui nourrit les personnages tellement bien construits et le tout dans un décor si bien retranscrit que les images me sont apparues sous les yeux durant mes lectures... ce texte fut, honnêtement, le plus profond de tous les récits. L'universalité des situations, chacun peut se reconnaître dans les événements cités, je pense que c'est cela qui le rend si beau, car il nous parle et nous dit que non, la vie et la mort ne sont pas des fatalités inéluctables, car après tout, il y a toutes ces réflexions sur la réincarnation qui...

150 pour l'histoire.

Le rendu est toujours moche, 100.

Pour l'humour, j'ai émis un rictus. C'était passable. Plus sérieusement, avec Hendrik et Zélos (j'ai beau essayer de la suivre, cette tirade a le don de m'embrouiller) je propose 200 points. Personne ne s'y opposera de toute façon. Je n'ai pas chialé ma mère que mes abdos arrêtent de faire mal non plus, alors je veux pas mettre 250 (et si on met le max là, qu'en sera-t-il pour JK ?).

La rédaction est très bien, as always, bien mieux que chez moi de toute manière, 300.

Nous avons donc un total de 1710, et 90 pour la monnaie. Merci à vous, bonne journée. Madame ?
-- Bonjour, eh bien je vais prendre une baguette, pas trop cuite.
-- Oui et avec ceci ?
-- BAH RIEN SINON JE TE L'AURAIS DIT DES LE DÉPART, CON-... con... compte tenu de la perfection, ça fera 1800, donc, tu sais compter. Hum...



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 131 096
avatar
Liesel Engelwald
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 263
Voir le profil de l'utilisateur