RSS
RSS
AccueilAccueil  
  • Sujets actifsSujets actifs  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • AccueilAideRechercheMagesGuildesCarteSujets actifsMagicbox !
    ConnexionS'enregistrer

    Intégration de Thorn Faulen






    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Re: Intégration de Thorn Faulen par Leah le Ven 12 Jan 2018, 22:16
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur http://humanitas.maguilde.net/







    Toujours à terre, l'homme ne bougeait pas, mais ne mourrait pas. Leah haussa les épaules et indiqua à Tobias de rester près du mage - que le familier devait de toute façon dépasser en terme de puissance magique - pendant qu'elle s'éloignait. Elle voulait retenter la chose, l'eau là, c'était inhabituel mais plutôt intéressant. Elle se décida à méditer quelques minutes avant de passer à l'action, préférant bien se préparer.

    Assise sur un rocher glacé, elle avait fermé ses yeux et vidé son esprit. Ne persistaient que le froid mordant du vent, de la roche, l'humidité de l'air, le sifflement violent du vent entre les crocs de glace, l'aura magique de Tobias et celle, plus faible, du mage, les bruissements réguliers mais ténu que Tobias émettait. Sans bouger de sa position, elle lança une nouvelle gerbe d'eau, qui n'était certes pas très chaude, mais bien liquide. Elle avait réussi du premier coup, pas instinctivement certes, mais en se concentrant pour créer de la "glace" imparfaite, désordonnée, agitée, elle avait réussi.

    Tout en réessayant deux ou trois fois, elle réfléchissait à la source de cette réussite si "facile". La magie de l'eau était sans nul doute proche de la glace, mais ce n'était pas parce qu'un mage possédait la terre qu'il possédait la pierre aussi facilement pour autant. La réflexion la porta loin, vers sa mère, vers son présupposé père, vers les secrets de famille dont elle n'avait pas entendu parler depuis des lustres. Elle ferait peut-être bien de se pencher un peu dessus en rentrant à la guilde.

    En parlant de guilde, l'autre mage s'était relevé, toujours affaibli mais bien sur ses pattes. Elle le laissa approcher sans un mot et afficha un visage de glace quand il déroula sa tirade. La jeune reine serra les dents en entendant ces mots, se sentant humiliée, rabaissée, mais pas en danger. Elle était bien trop forte pour cela. Elle mit du temps à répondre, mesurant à quel point cet homme pourrait intéressant pour la guilde Lio, mais absolument dégoûtée par cet être répugnant.

    Effectuant un mouvement simple de la main, elle créa une rapière en glace, très émoussée, qui lui permit de pousser le mage d'un mouvement lent mais déterminé, la lame apposée sur son torse, sans le planter pour autant. Elle afficha un visage répugné.

    - Recules, s'il-te-plait. Bien, je vois que tes parents t'ont donné une éducation comportant quelques écueils. Au moins tu sais qu'il faut vouvoyer les gentes dames, c'est un début. En revanche, le reste ne suit pas, hein. Alors ce qu'on va faire, c'est qu'on va bien sagement s'asseoir sur une monture et suivre la gentille dame, d'accord ?

    Ce disant, elle généra sans trop de mal un second Tobias ailé, poussant toujours l'homme de sa rapière afin de l'y faire monter.

    - Gentiment, hein. On va aller voir des... tordus comme toi pour... discuter.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Intégration de Thorn Faulen par Thorn le Ven 12 Jan 2018, 22:47
    avatar
    Apprenti magicien
    Voir le profil de l'utilisateur







    Je n'ai... Pas trop le choix, hein ? Sachez simplement que mon éducation est inégalable et que je m'exprime aussi parfaitement qu'un Dieu descendu sur terre face à ses créations les moins réussies. Après tout, je suis le très noble descendant des Faulen.

    Même si l'expression faciale du jeune homme était diamétralement opposée à ses paroles, celui-ci suivi la jeune femme sans, en apparence tout du moins, pester plus que cela.

    Si je n'étais pas aussi fatigué... Et que tu n'avais pas quelques années de raffinement supplémentaire que moi... Mais rien ne sert de s’apitoyer sur son sort. Un jour, quand j'aurai atteint l'apogée, on verra si tu oses mordre dans la chair du cygne alors que tu n'es qu'un crapaud.

    Puis-je au moins savoir où vous me conduisez ? Et retirez-moi ce glaçon. Si je n'étais pas aussi épuisé, je vous aurai transformé en travers de porc ou en rôti de porc... au caramel. Oui, c'est bon ça le caramel. Vous en avez sur vous ? Ah... Et puis des pommes ? Vous avez des pommes ? Un rôti de porc sans pomme, c'est un blasphème ! Mais il ne faut surtout pas des golden. Ah ça non, pas du tout. Vous m'écoutez ? PAS DES GOLDENS !

    Revenir en haut Aller en bas

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




    - Sujets similaires