RSS
RSS




La boutique d'armes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
Sam 29 Aoû 2015, 01:38
         






Entrez, entrez ! Ne vous brûlez pas... Bienvenue à la forge et boutique d'armes de la guilde. Ici, vous pourrez trouver des armes de qualités différentes. Il vous est possible de payer pour les obtenir, ou de tenter de passer par l'option gratuite, en remplissant les conditions affiliées à chaque arme.

Allons-y pour l'exposition !



Escrime classique :


Épée à une main :

Classique parmi les classiques, toujours aussi efficace, une élégante épée en acier damasquiné – le minimum pour tenir face à un mage, l'acier trempé casserait aisément. C'est une arme polyvalente qui sera excellente pour quiconque débute en matière de maniement des armes : un équilibre intelligent entre les capacités d'estoc et de taille, qui permet de perforer une armure et d'entailler aisément la chair.

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise.




Cimeterre :

Maniement un peu plus complexe, arme servant plus de taille que d'estoc, la lame est de même composition que sa consoeur mais elle est bien plus fine. Elle entaillera la chair profondément sans difficultés, mais elle se brisera sur une armure.

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise.




Épée à deux mains :

Pour les personnes de forte corpulence ou aimant infliger de lourds dégâts en un seul coup, l'épée à deux mains est l'idéal. Sa taille imposante permet de combiner tous les avantages du cimeterre et de l'épée à une main, sans les inconvénients. Seules limites : son poids et sa taille imposante.

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise.






Escrime de précision :


Rapière :

L'arme parfaite pour les bretteurs d'estoc. La lame est fine, la portée est légèrement supérieure à celle d'une épée classique, le style est d'une élégance irréprochable : c'est l'arme parfaite pour transpercer un coeur.

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise.




Katana classique :

L'arme de prédilection de la taille forte. Sur un corps humain normal, sans armure, avec un coup bien placé, il est possible de séparer instantanément la zone supra-ombilicale de la zone infra. Vous pouvez donc aisément imaginer le tranchant monstrueux dont dispose cette arme. Voyez le comme une épée à deux mains, mais à prédominance du tranchant du cimeterre sur l'impact d'une épée classique. Très dangereux, faites attention en le manipulant, vous pourriez y laisser un doigt par mégarde. Pensez à nettoyer la lame avant de la remettre dans son fourreau : le tranchant étant très puissant, la moindre trace de fer parasite due à l'hémoglobine l'altèrerait de façon irrémédiable.

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise.






Courte portée :


Dague basique :

L'arme des assassins. La dague offre une portée très réduite – à peine un avant-bras supplémentaire – mais sa pointe acérée en fait l'outil parfait pour s'infiltrer sous une armure et frapper un point vital. Évidemment, une armure de trop bonne facture ne cèdera pas...

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise.

Particularités : les dagues pouvant servir d'armes de jet, elles sont vendues soit à l'unité, soit par paquets de dix. Dans la deuxième solution, il vous en coûtera la modique somme de 50 000 joyaux le lot.




Wakizashi :

Nous sommes ici plutôt dans l'épée courte. C'est l'arme favorite des cours diplomatiques. En effet : dans une réunion diplomatique, aucune arme ne doit être vue. Néanmoins, si les ambassadeurs sont pris pour cibles par une unité hostile, il faut un moyen aux gardes du corps et à l'ambassadeur lui-même de se défendre. Un wakizashi dans la manche est alors parfait.

Coût : 50 000 joyaux.




Crochets, cestus, griffes, gants à lames :

Ces armes de combat rapproché sont fabriquées à la demande pour les mages qui ont déjà une grande maîtrise du corps à corps. Il est possible de leur insérer un phylactère.

Coût : 1 000 000 de joyaux.






Moyenne et longue portée :


Pistolet magique :

L'arme la moins fiable qui soit quand elle n'est pas maniée par un oeil d'aigle. Dans le cas contraire, perforer une armure et causer de lourds dommages entre vingt et cinquante mètres est largement dans ses cordes. Le pistolet se recharge avec des balles-lacrymas : un petit cristal renforcé, qui peut contenir une faible quantité de pouvoir magique explosif. Elles sont bien sûr fournies avec...

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise.




Arc :

Un oeil vif est également requis avec ce genre d'armes. Capable de tirer des flèches métalliques acérées (fournies) il s'agit d'un propulseur particulièrement puissant. Une flèche est plus lente qu'une balle-lacryma, mais sa forme cause des dommages bien plus important car difficile à extraire une fois fichée, à cause des barbillons métalliques.

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise.




Lance :

Une arme de moyenne portée qui peut servir d'arme de longue portée si on la lance. Sa hampe, grande comme un homme, et sa pointe extrêmement solide en font l'une des armes les plus mortelles qui soient quand elle est bien maniée. Basiquement, l'art du lancier consiste à porter un coup perforant et à vriller la lance dans le corps ennemi pour provoquer un maximum de dommages, puis à tirer un coup sec pour tout arracher et provoquer la mort dans les secondes à heures qui viennent, selon la gravité de la lésion provoquée. Toujours est-il que se prendre un coup de lance, quand il est bien exécuté, peut se révéler réellement handicapant.

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise.




Tessen :

Une autre arme appréciée des diplomates, mais aussi des Ladies. Il s'agit d'un éventail de combat. Très élégant, il est facilement dissimulable dans toute tenue disposant de manches longues comme, par exemple, un kimono cérémonial ou une tenue de camouflage. Il s'agit d'une arme très solide, pouvant servir à coincer une épée entre ses panneaux, puis à le faire tourner, pour désarmer l'ennemi (ou lui briser le poignet s'il ne lâchait pas). Il est aussi possible de se battre avec au corps à corps, les épieux pouvant faire de lourds dégâts à la façon d'une scie. Et enfin, son utilisation la plus risquée mais la plus dangereuse : le lancer. À ce moment-là, c'est une véritable guillotine volante dont vous disposerez. Mais si vous perdez le tessen dans la mêlée, il risque fort de se faire piétiner ou d'être détruit, ce qui est fort dommage...

Coût : 200 000 joyaux.



Faux :

Issue de l'art paysan, cette arme a été longuement étudiée pour être adaptée au combat. C'est sans doute l'arme la plus difficile à manier parmi celle qui vous sont proposées. En effet, sa lame recourbée d'une taille pouvant être respectable à complètement démesurée permet de couper toute retraite à l'ennemi lors d'un coup, qu'il soit abattu en taille (de droite à gauche ou de gauche à droite, selon votre main dominante) ou en relevé (du bas vers le haut, pour frapper les jambes ou l'entrejambe) ou même en couronnement (du haut vers le bas, pour frapper à la tête). Néanmoins, le manche est ridiculement léger par rapport à la lame et il est donc facile d'être emporté par le propre poids de son arme, notamment pour les faux à grandes lames. Et une lame de faux plantée dans le sol est extrêmement difficile à en ressortir. Le couronnement est donc une technique risquée. Mais les autres le sont aussi : en relevé, sans obstacle, il est facile de faire un grand moulinet et de se planter sa propre arme dans le dos...

Coût : arme de base, disponible gratuitement pour faire des tests et découvrir avec quelle arme on est le plus à l'aise. Je supervise le test étant moi-même excellent au maniement de la faux et souhaitant éviter tout accident lors d'un entraînement isolé...




Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: SS++
Aeternanos: 500 001
avatar
Raziel
Mage
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 240
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Sep 2015, 23:09
         
Athénaïs entra d'un pas décidé dans la boutique, attendant que Nina la rejoigne...



Bon, nous commencerons avec le plus dur à manipuler pour finir avec le plus facile... Donc, pour commencer... Une faux.



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: SS++
Aeternanos: 500 001
avatar
Raziel
Mage
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 240
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 12 Sep 2015, 23:22
         
J'entrai dans la boutique où se trouvait déjà le Docteur. Il s'agissait également d'une forge et contrairement à tout ce à quoi j'avais fait face depuis le début, je retrouvais un air très familier en posant les pieds dans cette pièce.

J'eus à peine le temps d'imaginer Dirk devant la cheminée, frappant le fer chaud, avec une certaine nostalgie, que je me retrouvai avec une immense faux dans les mains. Ma nostalgie laissa place à l'étonnement : comment manier ce... ça ?

« Que... dois-je faire avec ça, Docteur ? » demandai-je, quelque peu déstabilisée par la nouveauté de la situation à mes yeux.



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 148 550
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 325
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Sep 2015, 13:49
         
Tu as une arme en métal dans les mains, montre-moi si ta magie te permet d'augmenter sa portée. En bref : contrôle la faux correctement à distance pour essayer d'entailler les mannequins de bois que tu vois dans le fond de la pièce. Le but du jeu étant, bien évidemment, de suffisamment contrôler ton champ magnétique pour qu'il n'attire pas d'autres objets autour de ton arme pendant que tu la manipules.



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: SS++
Aeternanos: 500 001
avatar
Raziel
Mage
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 240
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Sep 2015, 14:29
         
Tout ce que j'avais jamais fait de ma magie, à vrai dire, était tourner les poignées métalliques des fenêtres pour les ouvrir à distance et faire venir à moi les armes rangées sur les étagères de la forge de Dirk pour les vendre aux clients... Je me rappelais de la fois où, faisant venir à moi une lance, la chope de bière de Dirk posée sur le comptoir m'avait frappé la tête. Ce fut très humiliant...

Mais soit. Je devais faire preuve d'un minimum d'allure, ne pas paraître abattue. Je me redressai et repoussai la faux en essayant, de mon autre main, de contrôler sa mouvance afin de trancher proprement la tête des mannequins au loin. Mais... je laissai échapper un grognement peu flatteur lorsque je constatai que la vitesse était légèrement trop importante et que je n'avais pas pu contrôler le mouvement de la faux correctement. Ainsi, un mannequin se retrouva tranché en biais et l'arme plantée dans l'abdomen n'avait pas pu le trancher en entier. C'était signe que la force avait également manqué malgré ce que j'avais tenté de produire...



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 148 550
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 325
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Sep 2015, 18:37
         
Bien. Ce n'est pas si mal pour un premier essai... Peut-être feras-tu une grande faucheuse un jour ?

Simplifions un peu l'exercice : je te présente le Tessen. Tu ne pourras pas l'acheter de suite... Mais bon, autant voir de suite si tu sauras le manier. Le maniement est relativement simple : vise la tête.



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: SS++
Aeternanos: 500 001
avatar
Raziel
Mage
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 240
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Sep 2015, 20:19
         
Je me retrouvai ce coup-ci avec un grand éventail de métal dans la main. Il était autrement plus petit que la faux mais pas tellement plus léger. Cependant, il me semblait plus maniable. Restait à voir s'il ne s'agissait-là que d'une impression.

Je le lançai donc, sans trop de difficulté : le geste était en soi facile à produire et justement, le poids de l'objet était un atout. Sa taille, elle, le permettait d'être plus maniable qu'une longue faux. 
Ainsi, je pus aisément contrôler sa trajectoire et, avec un peu plus de concentration, le repousser avec force, plus que pour la faux du moins – dans ma tête c'était le cas, restait à voir ce qu'en pensait la réalité. 

Le tessen avait foncé en plein dans le mille : les cervicales du mannequin en bois coupé en biais.

Mais bon, c'était bien beau de pouvoir contrôler – enfin, « pouvoir », c'est vite dit – ces armes à distance... Je ne savais pas si leur utilisation manuelle était dans mes cordes. Plutôt... je ne le pensais pas du tout.



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 148 550
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 325
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Sep 2015, 21:54
         
Oui ! Félicitations ! Et rien d'autre n'a bougé en plus ! Tu as l'air d'être plus à l'aise avec les objets légers. Pourquoi pas une dague maintenant ? Ou peut-être même plusieurs ?



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: SS++
Aeternanos: 500 001
avatar
Raziel
Mage
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 240
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Sep 2015, 22:25
         
Je laissai échapper un léger quoique peu délicat juron khuzdul – vivre avec un Nain avait ses avantages, mais l'habitude d'un niveau de langue pas toujours très noble pouvait rapidement être un inconvénient... notamment en présence d'une personne haut-placée. Mais bon.

Les couteaux de lancer étaient parfaitement rangés sur un panneau sur le mur le plus proche de moi. C'était à leur tour... Il me semblait également que les armes trop imposantes n'était pas faites pour moi, à ce niveau tout du moins. Chacun de ces couteaux devait être plus léger que le tessen mais ce coup-ci, je devais me concentrer afin d'en contrôler plusieurs. Le plus possible.

Alors d'abord un, sans souci. Puis deux, de manière tout aussi correcte. Trois, quatre... À partir de cinq, je constatai que la longue pince à métaux et quelques outils posés sur la table au dessous du panneau commençaient à trembler très fortement. Même, trembler était un euphémisme... Sans étouffer un hoquet de surprise, je ne cherchai plus à attirer le cinquième couteau et le laissai tomber dans un bruit métallique. Ainsi, je tâchai de repousser les couteaux préalablement alignés à la verticale, vers le mannequin. Faute de vouloir expérimenter de peur de faire tomber tous mes couteaux, je les repoussai tous en même temps, pas un par un comme j'aurais voulu. L'important fut malgré tout la réussite. Je poussai un soupir de... soulagement, certainement.



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: Expérimenté
Aeternanos: 148 550
avatar
Nina Andersen
Sorcier travailleur
Sexe (IRL) : Féminin
Messages : 325
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Sep 2015, 18:37
         
Bien. Très bien. Finissons avec quelque chose de très simple, si tu le souhaites, sinon, avec un peu d'entraînement, tu risques de devenir extrêmement dangereuse avec des couteaux.

Donc, veux-tu essayer de manier une épée à une main à distance ? Je ne te propose pas sa version à deux mains car tu ne pourrais rien en faire sans magnétisme dans ta condition physique actuelle.



Fiche du mage
Guilde: Aeternitas
Rang: SS++
Aeternanos: 500 001
avatar
Raziel
Mage
Sexe (IRL) : Masculin
Messages : 240
Voir le profil de l'utilisateur
         
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2 1, 2  Suivant