RSS
RSS
AccueilAccueil  
  • Sujets actifsSujets actifs  
  • FAQFAQ  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • GroupesGroupes  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • AccueilAideRechercheMagesGuildesCarteSujets actifsMagicbox !
    ConnexionS'enregistrer

    Le salon tranquille






    Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Re: Le salon tranquille par Nina Andersen le Ven 16 Juin 2017, 22:10
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur







    Liesel vida presque immédiatement le contenu de sa chope et son regard se voila. Il était peut-être un peu jeune, encore, pour boire autant d'alcool d'un coup...

    Bah, de toute façon, on s'habitue à ce genre de choses.


    « Je comprends ton désarroi, mon enfant... Écoute. Ce n'est que du sexe. Cet homme n'était pas un mage noir, n'est-ce pas ? Tu n'as rien à te reprocher. »

    D'un geste ascendant de l'index, ma chope, à son tour vidée de son contenu, se remplit de nouveau, de même que celle de l'albinos. C'était Zélos qui m'avait appris ce tour, mais cela ne marchait que pour les bières. Format demi. Gratuites. Et pas plus de trois fois à cause de la sécurité enfant que personne n'a jamais réussi à déjouer. Mais bon.

    Un ricanement quitta doucement ma gorge. Là, toute lumière s'éteignit, ne laissant que Liesel et moi, au centre d'un cône de lumière mordorée.


    « Crois-en mon expérience, mon petit. On a vite fait de regretter. "Fut-ce la bonne personne ?" ou bien "Devrais-je avoir honte ?". Mais dis-toi que... toi... au moins... ton seul partenaire... (Ma chope se vida ; je la remplis de nouveau.) N'EST PAS UN DEMI-INCUBE ! Tu... Tu ne veux pas savoir à quel point... Bon, il est doué. Très doué. Mais il m'épuise. Il en veut trop. Je n'en peux plus. Ayant passé plus d'un siècle dans un état de cryogénisation, il est vorace. Inépuisable. »

    Je pris la main de Liesel dans la mienne, avec force et tristesse.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Le salon tranquille par Liesel Engelwald le Ven 16 Juin 2017, 22:24
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur







    Je buvais encore à mesure que la chope se remplissait, ma gorge était sèche et ma langue gonflée.

    "Mais th'était tout comme, Nina... Th'était un tragueur... Il n'était pas... voulait... juste la... faire... de mon... câlsdfgh..."

    Je m'écroulai complètement soûl sur la table, sens dessus dessous.

    "Je n'étais pas prêt pour cela... repris-je avec concentration. Je ne me souviens même pas de son nom de famille. Nina, comment puis-je faire pour laver mes péchés ?"

    Dans la lumière blafarde, je pris la main de Nina, la regardant dans les yeux. Les miens coulaient à chaudes larmes. Je voulais me repentir.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Le salon tranquille par Nina Andersen le Ven 16 Juin 2017, 22:32
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur







    « Tu ne peux rien faire, Liesel. La seule chose que tu peux envisager pour le moment, c'est assumer tes actes. Admettre que tu l'as accepté pour toi, pas pour lui, même si tu n'est pas l'instigateur. »

    Pauvre petite chose... Il venait de devenir un homme et sa tristesse était celle d'un chien auquel on aurait pris son os, ou un sandwich au saucisson sans saucisson.

    Je me levai et projetai mon ombre sur lui. Ma chope frappa la table avec violence.


    « LIESEL ! N'aie pas honte de te faire plaisir ! Fais comme moi. Oublie les autre. S'ils te jugent pour ce que tu as fait, ils ne méritent pas ta confiance ou pis, ton amitié. Détruis les obstacles à ton plaisir, Liesel ! Sois le saucisson de cette relation ! »

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Le salon tranquille par Liesel Engelwald le Ven 16 Juin 2017, 22:42
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur







    Je sursautai à l'engouement de Nina.

    Elle avait raison, entièrement raison. Qu'importait cet homme, les paroles de Nina m'avaient éclairé ! Je me levai à mon tour, titubant à cause de la conduite de Mugetsu.


    "Tzztzzuuttuuuu as raison, Nin...nna ! Je dois être le ssszszszssaucisszszzzon !"

    Je levai ma chope en signe de victoire et vis par la fenêtre un hibou qui volait au-dessus du vide.
    Il tourna sa tête à cent quatre-vingt degrés.


    "Attends-moi le hibouuuu !"

    La vitre se brisa et mon corps tomba dans le vide, j'avais échoué à attraper l'animal, tout cela était de ma faute, j'étais trop faible, je ne pouvais pas me battre ni même attraper un hibou, tout cela parce que je m'étais adonné aux plaisirs charnels d'un inconn-SPLORTSH !!!

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Le salon tranquille par Nina Andersen le Ven 16 Juin 2017, 22:51
    avatar
    Sorcier travailleur
    Voir le profil de l'utilisateur







    Le spot de lumière s'éteignit et la lumière ambiante revint progressivement autour de moi, seule rescapée de cette entrevue. Je me rassit dans mon fauteuil et posai ma chope vide sur la table. Le dossier semblait terriblement confortable, mais je ne pouvais y rester trop longtemps.

    L'alcool ne me donnait pas même le sentiment d'être grisée. Cette impression, associée à la chute de Liesel – joli bruit, sa chute, d'ailleurs. Très beau si mineur –, me permit de me rendre compte de la réalité de ce monde.


    « Bien. Je peux à présent rentrer dans ma propre galaxie. »

    Dans une évaporation effervescente, mon corps ne fut plus que poussière. Je rejoignais mon plan de l'existence, mon propre monde. Ma mission ici était terminée.

    Revenir en haut Aller en bas



    Re: Le salon tranquille par Contenu sponsorisé
    Contenu sponsorisé







    Revenir en haut Aller en bas

    Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut




    - Sujets similaires